Pénuries d'enseignants en Valais: les profs retraités pourront faire davantage de remplacements

  ©Keystone-ats
Ecole
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Les enseignants retraités pourront effectuer des remplacements durant 19 semaines au lieu de 8 actuellement en Valais. Le Canton espère ainsi pallier la pénurie de professionnels.

Face à la pénurie d'enseignants et l'arrivée de nombreux enfants ukrainiens, le conseil d'Etat valaisan a annoncé vendredi au Grand Conseil qu'il permettra aux enseignants retraités d'effectuer des remplacements durant 19 semaines au lieu de 8 actuellement.

Un retraité pourra donc enseigner durant la moitié de l'année scolaire, soit une année complète à 50% ou durant un semestre à 100% par exemple. Cette extension est valable pour l'année scolaire 2022-2023 et, après analyse, pourrait être reconduite si la situation l'exige, a précisé le département de la formation.

Rendre le métier plus attractif

D'autres mesures pour améliorer l'attractivité de l'enseignement étaient au menu du Grand Conseil cette semaine. Ainsi les députés ont accepté un postulat demandant au gouvernement de revoir à la baisse et d'aligner sur la moyenne suisse le nombre d'heures données par les enseignants à l'école primaire.

Ils ont aussi accepté de supprimer la classe d'attente pour les enseignantes, actant ainsi la modification de la loi sur le traitement du personnel de la scolarité obligatoire et de l’enseignement secondaire du deuxième degré général et professionnel. Depuis 2015 et pour des raisons d'économies, ces personnes gagnaient 5% de moins les douze premiers mois de leur prise de fonction.

ATS
Thèmes liés à l'article
EnseignementEcole valaisanne
Catégories
Les articles les plus lus