Pénurie de logements professionnels : opération inédite des remontées mécaniques de Grimentz-Zinal

Remontées mécaniques Grimentz-Zinal SA
Tourisme
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Pour prévenir une éventuelle pénurie de logements et donc de personnel, les remontées mécaniques de Grimentz-Zinal lancent ce qui s'apparente un programme d'encouragement à la rénovation. A la clef, pour les propriétaires, un contrat annuel de location longue-durée.

Les entreprises touristiques et notamment les remontées mécaniques rencontrent de plus en plus de difficultés à loger leurs collaborateurs. Le phénomène s'est encore accentué depuis la crise du Covid. La demande pour des biens à la mer, la campagne et, en l'occurrence, la montagne a explosé. Conséquence : les employés sont contraints de s'éloigner de leur lieu de travail et d'effectuer des allers-retours parfois importants jusqu'à leur domicile.

Pas de logements, pas d'employés

Cette situation peut agir comme un repoussoir et risque de provoquer à court terme une pénurie de personnel. C'est ce que redoutent, en Anniviers, les Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA qui ont décidé d'empoigner le problème.

Dans un flyer, la société offre aux propriétaires de studios ou de petits appartements de conclure avec elle un contrat annuel de location de longue durée, de cinq à dix ans.

60 à 80 unités sont recherchées, entre Vissoie et Grimentz ou Vissoie et Zinal. Il s'agit de biens un peu vétustes qui nécessitent d'être remis au goût du jour. En contrepartie de cette garantie de revenu locatif apportée par les remontées mécaniques, les propriétaires s'engagent à rénover.

A peine lancée, l'opération semble fonctionner. Directeur des Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA, Pascal Bourquin annonce que 15 à 20 logements ont déjà été proposés à la location.
L'entreprise emploie 270 personnes dont une majorité de saisonniers.

FG

Audios liés:

Pascal Bourquin, directeur des Remontées Mécaniques de Grimentz - Zinal SA
Catégories
Les articles les plus lus