Pellaud et Reichenbach slaloment entre le Covid et se hissent jusqu’au sommet du Moosalp

Simon Pellaud en regain de forme sur le Tour de Suisse ©Keystone-ats
Cyclisme
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Retour sur la 6ème étape du Tour de Suisse cycliste dont l’arrivée a été jugée en Valais vendredi. Satisfaction pour Simon Pellaud et Sébastien Reichenbach... mais aussi des doutes après les nombreux cas de Covid détectés dans le peloton.

Le peloton du Tour de Suisse s’est offert une escapade dans le Haut-Valais ce vendredi. Un peloton décimé, néanmoins, par de nombreux cas de Covid. Trente coureurs n’ont pas pris le départ à Locarno (dont l’ancien leader du général Aleksandr Vlasov). Après le chaos matinal, dû à ces multiples abandons, la course a repris ses droits. Et c’est l’Allemand Nico Denz qui s’est imposé à Moosalp au terme d’une échappée composée de 12 concurrents et réduite à 5 éléments dans le sprint final.

Reichenbach distancé par les favoris

Deux batailles distinctes se sont jouées sur les pentes au-dessus de Viège. Celle pour la victoire d’étape mentionnée plus haut et celle pour le classement général. Après avoir hérité du maillot de leader le matin même, Jakob Fuglsang s’est employé pour le conserver. Le Danois compte une seconde d’avance sur le Britannique Geraint Thomas. Meilleur Suisse, Stefan Küng continue de surprendre son monde en passant les difficultés avec les meilleurs. Il se classe 7ème, soit trois rangs devant son coéquipier valaisan Sébastien Reichenbach. « Ce n’était pas une journée trop compliquée sur le plan technique, détaille le grimpeur suisse de la Groupama-FDJ. Si le scénario avait été favorable, j’aurais aimé être dans une échappée cette semaine. Malheureusement ce n’était pas possible mais je n’ai aucune déception. » Lâché par les favoris à 4km de l’arrivée, Sébastien Reichenbach a terminé 27ème de l’étape, sans regret et sans s’être mis dans le rouge. De quoi le rassurer pour la fin du Tour de Suisse, si la course va à son terme.

Simon Pellaud retrouve des couleurs

Pendant que Sébastien Reichenbach répondait aux questions en s’hydratant, Simon Pellaud était encore en train de terminer l’étape. Celui qui partage son temps entre le Valais et la Colombie, a mis un peu plus de temps que son voisin à rallier Moosalp mais la satisfaction était au rendez-vous. « C’est vraiment magnifique ici, disait-il entre deux gorgées de soda. J’ai eu des journées de galère cette semaine, notamment dans le Jura mais aujourd’hui j’avais de bonnes sensations. » 

« C’est un beau chantier avec ce Covid, j’espère ne pas le choper à nouveau ici. » Simon Pellaud

49ème à plus de 14 minutes du vainqueur du jour, Simon Pellaud veut surtout voir l’arrivée finale à Vaduz et ne pas se faire rattraper par le fameux virus. « C’est un beau chantier avec ce Covid, j’espère ne pas le choper à nouveau ici et que la course puisse aller au bout. » Ce samedi, la 7ème et avant-dernière étape du Tour de Suisse relie le Tessin (Ambri) au Liechtenstein (Malbrun).

HDC
Les articles les plus lus