A peine votée, la loi sur l'assistance au suicide en institution est déjà attaquée

La loi valaisanne sur les soins palliatifs et l'encadrement de la pratique de l'assistance au suicide en institution sera soumise au peuple, probablement à la fin de l'année. ©KEYSTONE/GORAN BASIC
Politique
Didier Morard
Journaliste

Les opposants à la loi, qui règle l'assistance au suicide en institution, n'ont pas perdu de temps. A peine la votation au Grand Conseil, ils ont annoncé lancer un comité référendaire.

Un Collectif de médecins, de soignants et d’autres responsables annonce déjà son opposition à loi qui régi l'assistance au suicide dans les institutions valaisannes. Quelques heures après son vote au Grand Conseil, il s’engage à défendre la liberté des institutions, en leur laissant le choix. En effet, cette loi porte gravement atteinte à la mission des institutions valaisannes, selon le Collectif qui annonce qu’il constituera prochainement un comité référendaire contre toute institutionnalisation de l’aide au suicide.

DM/C
Thèmes liés à l'article
Grand ConseilEMSParlementSuicide
Les articles les plus lus