Paolo Tramezzani rassuré après la défaite contre YB: «Nous avons montré du caractère»

YB-Sion ©Keystone-ats
FC Sion
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

FC Sion s’est incliné au Wankdorf dimanche après-midi contre YB. Malgré ce revers, l’entraîneur de la formation valaisanne, Paolo Tramezzani, a trouvé des points de satisfaction.

La visite au Wankdorf n’a pas souri au FC Sion. Battus 4-3 par YB, les Valaisans ont pourtant livré une prestation solide, du moins en première période jusqu’à l’expulsion de Baltazar à la 40ème minute (deux cartons jaunes). Très actifs d’entrée de jeu, les Sédunois menaient 2-0 au passage de la 16ème minute grâce à des buts de Birama Ndoye et Filip Stojilkovic.

« On était venu ici pour chercher les trois points et c’était bien parti. » Kevin Fickentscher, gardien du FC Sion

Et puis tout s’est effondré, en raison notamment de ce carton rouge. Le gardien du FC Sion, Kevin Fickentscher, n’accable pas son coéquipier brésilien mais il ne cache pas que le résultat final est dur à avaler. « Ça fait très mal, lance le portier. On était venus ici pour chercher les trois points et c’était bien parti. Donc oui ça fait mal. Ça me fait de la peine pour Baltazar parce que c’est quelqu’un qui met beaucoup d’engagement et d’énergie sur le terrain. Sur ce fait de jeu, il n’a pas eu de chance mais on ne peut rien lui reprocher. »

YB renverse la situation à l’heure de jeu

Réduits à 10 avant la mi-temps, les Valaisans ont encore tenu bon pendant une vingtaine de minutes, avec ce score de 2-1 (Kanga avait réduit la marque à la 25ème) en leur faveur. Un score qui leur donnait l’espoir de repartir de Berne avec un résultat positif. Mais en encaissant deux buts en deux minutes (60ème par Ngamaleu sur pénalty et 61ème par Sulejmani), le FC Sion a fini par tout perdre.

« Avant ce match, nous avions une feuille de route très claire. Et dès la première minute, les joueurs s’y sont tenus. » Paolo Tramezzani, entraîneur du FC Sion

Le vrai tournant du match selon l’entraîneur de la formation sédunoise, Paolo Tramezzani. « Aujourd’hui nous avons vu un FC Sion capable de montrer du caractère et de la personnalité, attaque le coach transalpin. La déception de ce résultat est donc immense. Je pense que l’épisode qui a fait basculer la partie, c’est ce 3-2 encaissé 30 secondes seulement après avoir concédé l’égalisation sur pénalty. Avant ce match, nous avions une feuille de route très claire. Et dès la première minute, les joueurs s’y sont tenus. Je pense qu’ils sont malgré tout en bonne voie pour faire de cette somme d’individus, une vraie équipe. » Après le 3-2, YB a continué d’insister en parvenant à marquer le 4-2 par Kanga (80ème), avant que Dimitri Cavaré ne fixe le résultat final en inscrivant le 4-3 dans les arrêts de jeu.

Défait par YB, le FC Sion reste 7ème du classement en Super League au terme de la 17ème journée de Super League.

HDC
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus