Paolo Tramezzani après Lugano: «L'attitude de mon équipe me met très en colère!»

Paolo Tramezzani ©Keystone-ATS
FC Sion
Justin Grept
Responsable des sports

Paolo Tramezzani n'a pas du tout apprécié l'attitude de son équipe, dimanche lors de la défaite du FC Sion à Lugano. L'entraineur italien met en cause l'investissement de ses joueurs.

Paolo Tramezzani était très agacé après la défaite du FC Sion à Lugano (2-0), dimanche. Depuis son retour en Valais, le technicien transalpin n’a jamais vu son équipe enchaîner deux victoires consécutives. Il veut que cela change. Il veut que ses joueurs s’investissent davantage.

Paolo Tramezzani, quel regard portez-vous sur le match de votre équipe ?
On a mal joué ! Lugano a été meilleur. Nous avons essayé de contrôler la première mi-temps, mais avons concédé ces deux buts avant la pause. Après cela, nous n’avons pas réagi. Nous étions finis.

Quel était votre plan de jeu ?
Nous sommes bons quand nous avons de l’espace pour attaquer. Devant, nos joueurs sont rapides. Aujourd’hui, c’était ça la stratégie. On l’a fait deux ou trois fois, réussissant à créer du danger. Mais ce n’est pas suffisant.

«J’accepte la défaite, surtout quand l’adversaire est meilleur. Mais seulement si on se donne à 100%.» Paolo Tramezzani, coach du FC Sion

Qu’est-ce qui n’est pas suffisant précisément ?
Ce que nous avons présenté sur le terrain. L’investissement que nous avons mis durant 90 minutes. Notre attitude pendant le match. Tout cela n’a pas été suffisant ! Si on continue à jouer ainsi, on alternera toujours le bon et le moins bon. Et je n’aime pas ça du tout ! J’accepte la défaite, surtout quand l’adversaire est meilleur. Mais seulement si on se donne à 100%. Après ce match contre Lugano, je reste avec une très mauvaise sensation. Et je n’aime pas ça du tout. L’enjeu est trop important.

Quelle est la clé pour améliorer cela ?
Le travail, le sens du sacrifice. Il n’y a rien de plus à dire. On doit avoir du caractère, montrer lors de chaque match qu’on aime ce club. Plus d’alibi, plus d’excuse.

«Les joueurs titulaires et ceux qui sont entrés en jeu savaient ce qu’ils devaient faire. Ce n’est pas un problème de joueurs absents.» Paolo Tramezzani, coach du FC Sion

Les absences de Zuffi et Baltazar au milieu de terrain…
(Il coupe) Je viens de le dire. Pas d’excuse. Les joueurs qui ont débuté la rencontre et ceux qui sont entrés en jeu savaient ce qu’ils devaient faire. Ce n’est pas un problème de joueurs absents. Une équipe avec du charactère réagit immédiatement lorsqu’il manque des éléments importants.

On vous sent très déçu, voire agacé.
Je suis en colère, oui !

Et au classement, avez-vous le sentiment de laisser partir le train de la première partie de tableau?
Croyez-moi, je ne regarde pas le classement pour le moment. Je suis concentré sur mon équipe, c’est le plus important. Le classement, on verra ça en mars ou en avril.

JG
Thèmes liés à l'article
FC SionFootballPaolo Tramezzani
Catégories
Dossier FC Sion
album_image
En ce moment
Julia ?NICKLESS