Omicron : Christophe Darbellay dénonce la quarantaine pour les touristes

Christophe Darbellay est le ministre valaisan de l'économie (archives). ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Coronavirus
Thomas Schurch
Journaliste RP

Le conseiller d'Etat Christophe Darbellay critique les règles de quarantaine imposées par le Conseil fédéral en raison du variant Omicron du coronavirus. La saison hivernale risque d'être impactée. Cette annonce est un "coup dur pour le tourisme valaisan" et une "réaction exagérée", affirme-t-il.

"Nous sommes d'avis que cette mesure doit être corrigée le plus rapidement possible", a déclaré Christophe Darbellay dans un entretien publié ce mardi par le Walliser Bote. Il existe d'autres moyens pour entrer en Suisse, comme un certificat Covid et un test PCR négatif datant de moins de 48 heures, remarque-t-il.

23 pays sur la liste de l'OFSP !

Après la découverte du variant Omicron en Afrique du Sud, la Suisse a durci les règles d'entrée pour les personnes en provenance des pays où la nouvelle souche a été détectée. Un test négatif avant le départ et une quarantaine de dix jours en Suisse sont nécessaires.

Lundi soir, 23 pays figuraient sur la liste de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), dont la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la Belgique (liste publiée ci-dessous). De nombreux touristes de ces pays viennent en Suisse pour y passer leurs vacances d'hiver.

Les pays touchés par le variant Omicron

Réservations hôtelières annulées

Selon l'organisation faîtière Hotelleriesuisse, la branche touristique suisse ressent déjà les effets négatifs de l'évolution actuelle de la pandémie au niveau des réservations. De nombreux hôtels font face à une vague d'annulation des réservations, a-t-elle indiqué lundi soir dans un communiqué.

ATS/TS
Thèmes liés à l'article
Chrstiphe Darbellay