Numa Lavanchy: «Je suis venu ici pour être présent quand le FC Sion explosera»

Numa Lavanchy ©Rhône FM
FC Sion
Justin Grept
Responsable des sports

Le FC Sion a partagé l'enjeu (1-1) avec Neuchâtel Xamax pour son premier match amical de la saison. L'occasion pour les nouvelles recrues Poha, Chouaref et Lavanchy de jouer leurs premières minutes sous le maillot sédunois.

En football, le FC Sion a fait match nul mercredi soir lors du premier de ses cinq matches amicaux. L’US Ayent-Arbaz, qui fête cette année ses 25 ans d’existence, promettait un match de gala au stade Saint-Jacques hier soir entre le FC Sion et Neuchâtel Xamax. La réalité du terrain a rappelé au public venu en nombre qu’il s’agissait d’un match de reprise standard.

A Sion, une équipe par mi-temps

Comprenez qu’en pleine préparation, les organismes des joueurs sont mis à rude épreuve par un lourd travail physique quotidien. Si bien que le score final de 1-1 en devient presqu’anecdotique. Pour la forme, on notera que Xamax a ouvert le score à la 23e avant que le jeune Nicky Clescenco – joueur des M21 – n’égalise pour le FC Sion. 

Cette rencontre a surtout été l’occasion pour Paolo Tramezzani de faire une revue d’effectif. Le coach transalpin a d’ailleurs aligné deux onze différents, un lors de chaque mi-temps. Durant la première, les nouvelles recrues Denis Will Poha et Numa Lavanchy étaient alignées. Alors qu’après la pause, c’est Ilyas Chouaref – auteur d’un poteau à la 68e – qui a enfilé pour la première fois le maillot rouge et blanc. 

Écoutez la réaction de Numa Lavanchy après ce premier match amical:

«Ça ne sert à rien de tirer de grandes conclusions sur un match reprise comme celui-ci»

Numa Lavanchy qui a rejoint le FC Sion en début de semaine dernière. Le défenseur assure que son intégration se passe parfaitement bien.

«Je suis venu ici pour être présent quand le déclic se produira et que le FC Sion explosera.»

Reste que le Vaudois de 28 ans a quitté Lugano, vainqueur de la coupe de Suisse et 4e du championnat l’an dernier, pour le FC Sion, qui lutte pour le maintien depuis quatre saisons.

«De l’extérieur, ça peut peut-être paraître surprenant que je signe ici. Mais tout n’était pas rose non plus à Lugano.»

Après ce premier match amical, le FC Sion en disputera un second samedi à Lens face au Servette FC.

Le FC Sion en 1e mi-temps contre Xamax : Fickentscher - Lavanchy, Schmied, Benito, Iapichino - Araz, Zuffi, Poha - Clescenco, Karlen, Bua

Le FC Sion en 2e mi-temps contre Xamax : Safarikas - Halabaku, Cavaré, Saintini, Machado - Costa, Grgic, Aguilar – Itaitinga (Lavanchy), Sio, Chouaref

JG
Thèmes liés à l'article
FC SionFootball
Catégories
Dossier FC Sion
Les articles les plus lus