Novartis: Sandoz boucle la reprise des céphalosporines de GSK

Sandoz, une filiale de Novartis, entend à terme produire lui-même le Zinnat pour ses propres débouchés. (Archives) ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Pharma
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La filiale génériques et biosimilaires de Novartis, Sandoz, a finalisé l'acquisition de droits régionaux sur les céphalosporines du laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK), commercialisé sous trois marques.

L'opération avait été annoncée en février dernier.

Les recettes cumulées du Zinnat, du Zinacef et du Fortum ont représenté l'an dernier quelque 140 millions de dollars (près de 130 millions de francs au cours du jour) sur les marchés concernés, rappelle l'unité du géant pharmaceutique rhénan dans son communiqué lundi.

Le contrat prévoit un versement initial de 350 millions de dollars, auxquels pourront s'ajouter jusqu'à 150 millions en fonction du franchissement de certains jalons.

Sandoz hérite en échange la distribution de ces produits sur une centaine de marchés, dont sont notamment exclus les Etats-Unis, l'Australie et l'Allemagne, pour lesquels GSK avait déjà vendu les droits.

La firme britannique conserve par ailleurs la main sur l'Inde, le Pakistan, l'Egypte, la Chine et le Japon.

Sandoz entend à terme produire lui-même le Zinnat pour ses propres débouchés. GSK assurera dans l'intervalle l'approvisionnement.

ATS
album_image
En ce moment
DocteurRORI