Nouvelle aide américaine de 150 millions de dollars à l'Ukraine

L'aide américaine comprend notamment 25'000 obus de 155 mm, des radars de contrebatterie pour repérer les tirs d'artillerie russes et des appareils de brouillage des communications (archives). ©KEYSTONE/AP U.S. Air Force/ROLAND BALIK
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le président américain Joe Biden a annoncé vendredi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine pour combattre l'invasion russe, composée notamment de munitions d'artillerie et de radars. Les fonds alloués aux armes pour Kiev sont "pratiquement épuisés", a-t-il prévenu.

Un responsable américain a précisé que cette aide représentait 150 millions de dollars, bien en-deçà des précédents envois d'armes américaines. Elle comprend notamment 25'000 obus de 155 mm, des radars de contrebatterie pour repérer les tirs d'artillerie russes et des appareils de brouillage des communications, a-t-il ajouté.

"Le congrès doit rapidement débloquer l'enveloppe requise pour renforcer l'Ukraine sur le champ de bataille et à la table des négociations", a dit le président des Etats-Unis d'Amérique dans un communiqué au sujet de la colossale rallonge budgétaire de 33 milliards de dollars demandée au Parlement américain.

Déjà 3,5 milliards alloués

"Pour que l'Ukraine réussisse dans cette prochaine phase de la guerre, ses partenaires internationaux, dont les Etats-Unis, doivent continuer à faire preuve de leur unité et de leur détermination pour que les armes et les munitions continuent d'affluer en Ukraine sans interruption", a-t-il insisté.

Depuis le début de l'invasion russe le 24 février, le gouvernement de Joe Biden a apporté une aide militaire de quelque 3,5 milliards de dollars à Kiev. La précédente tranche annoncée s'élevait à 800 millions.

"Les Etats-Unis fournissent à un rythme soutenu un montant historique d'assistance sécuritaire à l'Ukraine", a souligné le président démocrate, estimant que le soutien américain et des autres pays alliés avait été "critique" pour la victoire ukrainienne dans "la bataille de Kiev".

Joe Biden doit participer dimanche à une réunion virtuelle des dirigeants des grandes puissances du G7 avec aussi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à l'occasion du 8 mai, jour marquant la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.

ATS
Les articles les plus lus