"Nous nous battrons jusqu'au bout", affirme le président ukrainien

Volodymyr Zelensky est le premier dirigeant étranger à s'adresser au parlement britannique par vidéoconférence. ©Keystone/EPA UK PARLIAMENTARY RECORDING U/UK PARLIAMENTARY RECORDING UNIT
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

"Nous nous battrons jusqu'au bout". C'est ce qu'a déclaré mardi devant le parlement britannique le président ukrainien Volodymyr Zelensky, invoquant l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill.

Le président ukrainien, en tee-shirt kaki et assis près d'un drapeau ukrainien, s'exprimait par lien video, lors d'une intervention historique visant à obtenir plus de soutien pour son pays après l'invasion russe. Il a été salué par une ovation debout des députés britanniques.

C'est le premier dirigeant étranger à s'adresser au parlement britannique par vidéoconférence. Il a lu un texte écouté avec attention par les députés réunis devant une chambre des Communes pleine à craquer. Depuis le premier jour de l'invasion russe, "nous n'avons pas dormi. Nous nous sommes tous battus pour notre pays, avec notre armée", a-t-il déclaré.

"Nous n'abandonnerons pas et nous ne perdrons pas", a-t-il déclaré, faisant le récit de l'invasion russe jour après jour. "Nous nous battrons jusqu'au bout, en mer, dans les airs. Nous continuerons à nous battre pour notre terre, coûte que coûte, dans les forêts, dans les champs, sur les rives, dans les rues", a-t-il déclaré.

Entretiens quotidiens

Ce discours faisait écho à celui de Winston Churchill à la Chambre des communes en juin 1940, après que les forces britanniques aient été forcées de se retirer de France face à une attaque nazie allemande. M. Zelensky s'exprimait peu après l'annonce du gouvernement britannique que le Royaume-Uni va arrêter d'ici fin 2022 les importations de brut et produits pétroliers russes en réaction à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Il s'entretient tous les jours avec des dirigeants occidentaux depuis que la Russie a envahi l'Ukraine le 24 février. Le 5 mars, Zelensky s'est adressé aux élus du Congrès américain par vidéoconférence pour demander une aide financière et des avions de fabrication soviétique.

Le président Zelensky a réclamé à cette occasion un durcissement des sanctions économiques contre la Russie, notamment un embargo sur les importations de pétrole et de gaz russes, ce qu'a décrété mardi le président américain Joe Biden.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Thank YouDIDO