Nord Stream 2 a licencié plus de 140 personnes à Zoug

Nord Stream 2, société zougoise en charge du projet de gazoduc entre la Russie et l'Allemagne, a licencié l'ensemble de son personnel. (archives) ©KEYSTONE/dpa/Stefan Sauer
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La société zougoise Nord Stream 2, en charge du projet de gazoduc entre la Russie et l'Allemagne, aurait procédé à un licenciement collectif suite aux sanctions consécutives à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Plus de 140 personnes ont perdu leur travail, selon le conseiller fédéral Guy Parmelin. "Nous avons appris que tout le personnel de Nord Stream (...) à Zoug, soit plus de 140 personnes, a été licencié", a déclaré lundi soir le ministre de l'Economie à la RTS, lors de l'émission Forum.

Cette restructuration fait suite à la suspension par l'Allemagne du projet de gazoduc Nord Stream 2, dont la réalisation est terminée, mais dont la mise est service n'est pas encore effective. Contactée par la RTS, la société zougoise n'a pas répondu. Interrogée aussi par Keystone-ATS, elle n'a pas souhaité prendre position.

Elle a toutefois informé lundi le canton de Zoug de sa décision, indique mardi à Keystone-ATS Bernhard Neidhart, directeur de l'office zougois de l'économie et du travail. Une rencontre entre la firme et les autorités doit avoir lieu dans le courant de la journée.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Oh My GodADELE