Non respect des mesures sanitaires : à Zermatt, les trois exploitants du restaurant arrêtés

Police cantonale valaisanne police-vs
COVID
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

La Police cantonale valaisanne, en collaboration avec le Ministère public, a procédé, ce matin, à l’arrestation des trois exploitants du Walliserkanne à Zermatt qui ont continué à accueillir des clients aujourd'hui.

L'établissement avait été fermé vendredi, avec pose de scellés, par la police cantonale venue prêter main forte à celle de la commune. Mais les patrons du café-restaurant ont refusé d'obtempérer : pas question pour eux de contrôler les certificats covid de leurs clients. Ils ont donc coupé les scellés réouvert de son établissement.

Sauf que la décision de fermeture a été confirmée par les deux chefs de départements concernés, Frédéric Favre pour la sécurité et Mathias Reynard pour la santé. Elle est entrée en force et sans accord possible, la commune a déposé des blocs de béton devant l'entrée. Parce qu'il n'y avait aucun autre moyen équitable par rapport à tous ceux qui respectent la loi, explique Stève Léger, remplaçant du chef de l'unité communication et prévention à la police cantonale, surtout après de nombreuses discussions sur une longue période.

Or, ce matin, le restaurant était à nouveau ouvert avec deux clients dans l'établissement, ce qui a conduit à l'arrestation des trois exploitants avec l'ouverture d'une instruction pénale à leur encontre.

CH
Les articles les plus lus