Non au projet de soutien aux médias, selon un sondage

Le sondage donne le non gagnant.  ©KEYSTONE/DOMINIC FAVRE
Votations féd..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Selon un sondage sur les votations du 13 février, l'aide aux médias serait rejetée. La suppression du droit de timbre ne recueillerait pas non plus de majorité. L'initiative pour une interdiction de la publicité pour le tabac serait en revanche acceptée.

Le Parlement et le Conseil fédéral souhaitent soutenir les médias en Suisse en leur allouant jusqu'à 151 millions de francs supplémentaires par an. Les électeurs n'accueillent pas favorablement ce projet: seuls 39% des participants au sondage de Tamedia et "20 Minuten" diraient oui.

En revanche, 57% voteraient certainement non ou plutôt non; 4% n'ont pas donné d'indication. Par rapport au premier sondage de Tamedia/"20 Minuten", le camp du non a augmenté de six points de pourcentage.

Les mesures en faveur des médias sont clairement rejetées par les partisans de l'UDC. Les électeurs du PLR disent également non à une large majorité et ceux du Centre majoritairement non. Dans le camp du oui, on trouve les adhérents du PS, des Verts et des Verts libéraux. C'est parmi les partisans du PS que la part du oui ou plutôt oui est la plus élevée, avec 64%.

Vers un maintien du droit de timbre

Le soutien à la suppression du droit de timbre perd également du terrain par rapport au premier sondage Tamedia. Désormais, 58% rejettent la modification de la loi, contre 55% auparavant. Toutefois, 10% n'expriment pas d'opinion; 32% soutiennent le projet.

Les hommes sont plus enclins à soutenir la modification de la loi que les femmes. Et parmi elles, la proportion de celles qui ne se prononcent pas est nettement plus élevée que chez les hommes (14%). Parmi les sympathisants de l'UDC, une même proportion de 14% n'a pas exprimé d'intention de vote.

Dans l'ensemble, partisans et opposants sont quasiment de la même force parmi les adhérents de l'UDC. Le PRL se situe dans le camp du oui, tandis que le non l'emporte nettement chez les socialistes et les Verts, mais aussi parmi les adeptes du Centre et des Verts'libéraux.

Tabac: soutien en baisse

En ce qui concerne l'initiative sur l'interdiction de la publicité pour le tabac, le taux d'approbation a diminué de cinq points par rapport au premier sondage Tamedia: il atteint désormais 62%. Le non est à 36% et 2% n'ont pas encore d'intention de vote.

Dans le camp du non, les partisans de l'UDC et du PLR sont majoritaires pour ce projet. Lors du premier sondage, le oui et le non étaient encore à égalité chez l'UDC. Le PS, les Verts, le Centre et les Verts'libéraux soutiennent l'initiative visant à interdire la publicité pour le tabac partout où elle peut atteindre les jeunes.

Les femmes y sont nettement plus en faveur que les hommes. L'interdiction est également clairement plus soutenue en Suisse romande et au Tessin qu'en Suisse alémanique. Et même si elle trouve des majorités dans tous les groupes d'âge, les moins de 50 ans la soutiennent davantage que leurs aînés.

Expérimentation animale

Concernant le dernier objet au menu du 13 février, 71% entendent rejeter l'initiative pour l'interdiction de l'expérimentation animale et humaine. C'est dix points de plus que lors du premier sondage. A l'inverse, 27% approuvent le texte et 2% n'ont pas d'opinion.

Les femmes sont plus enclines que les hommes à approuver l'initiative, mais chez les deux le non l'emporte nettement. Le texte ne trouve de soutien dans aucun parti. Les sympathisants des Verts sont les plus partisans du projet.

Le sondage a été réalisé les 17 et 18 janvier en ligne auprès de 13'342 personnes de toutes les régions linguistiques, en collaboration avec l'institut LeeWas. La marge d'erreur est de plus ou moins 1,4 point de pourcentage.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus