Noble Contrée fête ce week-end sa fusion sur un bilan positif

La nouvelle commune de Noble Contrée ©LindaPhoto
Fusion
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

C’est une des dernières communes fusionnées en Valais. La création de Noble-Contrée est célébrée ce week-end lors d’une fête à Veyras. Rencontre avec le président de cette toute nouvelle commune Stéphane Ganzer.

La commune de Noble-Contrée est le fruit du mariage de Veyras, Venthône et Miège. Le rapprochement a été accepté par trois habitants sur quatre en votation populaire en juin 2018.

En raison du coronavirus, cette fusion n’a pas pu être fêtée jusqu'ici. C’est la raison pour laquelle les autorités invitent la population et les sociétés locales à se réunir dimanche dès 10h au terrain des Crêtes, à Veyras. Entre 500 et mille personnes sont attendues.

Plus de lisibilité des décisions politiques

Pour le président Stéphane Ganzer, la création de cette nouvelle entité a « fait sens ».

« La mayonnaise n’avait pas besoin de prendre parce qu’elle avait déjà pris à l’origine. Nos villages collaboraient déjà beaucoup »Stéphane Ganzer, président de la commune de Noble Contrée

Il estime que cette fusion, essentiellement administrative, a ainsi donné une certaine unité à ce qui se faisait auparavant et une lisibilité aux décisions politiques. L’interview de Stéphane Ganzer :

Une fusion qui "a fait sens"

Première année difficile

Mais tout n’a pas été sans difficulté. La première année a représenté – pour les employés - une charge de travail qualifiée de gigantesque par le président. Il évoque de nouvelles procédures, de nouvelles équipes et des schémas à apprivoiser qui ont impliqué beaucoup d'heures supplémentaires.

« L’exercice a pu être réussi mais dans la sueur »Stéphane Ganzer, président de la commune de Noble Contrée

A ses yeux, la commune peut encore mieux faire, notamment en termes de services à la population, de mobilité ou d’environnement. Il promet de poursuivre ces défis durant la législature.

Des défis et du potentiel d'amélioration

Une identité villageoise renforcée

Pour Stéphane Ganzer, la crainte de voir l’identité des villages disparaitre ne s’est pas concrétisée. En témoigne, selon lui, la création de sociétés d’animations dans deux villages qui n'en avaient pas jusqu’alors, Venthône et Miège.

« Ce n’est pas parce qu’on fusionne et qu’on crée une nouvelle commune que les villages disparaissent et que ce qui a fait la force des villages, à savoir l’identité, le dynamisme, les traditions, doivent disparaitre. Au contraire »Stéphane Ganzer, président de la commune de Noble Contrée

 Dans l’immédiat toutefois, le président n’imagine pas de nouvelle fusion pour sa commune. Il évoque en revanche une possibilité de mariage, à l’échelle de tout le district, dans un horizon de dix à quinze ans.

La fête de la commune de Noble-Contrée aura donc lieu dimanche dès 10h au terrain des Crêtes à Veyras.

SR
Thèmes liés à l'article
Noble-ContréeFusion
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
4 UOFENBACH