Neuchâtel: début des grands travaux aux Jeunes-Rives

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Plus de 20 ans après Expo.02, le parc des Jeunes-Rives à Neuchâtel va se transformer. Les grands travaux commenceront ce printemps et se termineront dans deux ans pour la première étape. Une pause permettra l'accès aux rives du lac cet été et la tenue de Festi'neuch.

"Les oppositions survenues lors de la mise à l’enquête de 2021, provoquant un retard d’une année dans le calendrier, ont finalement pu être classées fin 2022, ouvrant la voie aux travaux de gros-œuvre", a déclaré mercredi Violaine Blétry-de Montmollin, conseillère communale en charge du développement territorial.

Malgré les oppositions, la Ville a déjà pu construire la batellerie, premier édifice du parc des Jeunes-Rives. Cette réalisation en bois abrite à la fois des cabines du port de plaisance et un parking à vélos sur sa partie supérieure.

Les travaux de démolition de la Place du Douze-Septembre commenceront en mars et dureront deux mois. Ils nécessiteront l'utilisation de certaines places du parking adjacent. Au maximum 60 d'entre elles seront rendues indisponibles, a expliqué Antonio Gallina, architecte du bureau frundgallina.

Place de jeux de 1500 m2

Douze platanes devront être abattus. "Au total une quarantaine d'arbres seront abattus lors de la première étape, mais ce sera plus que compensé", a précisé Violaine Blétry-de Montmollin. A la fin des travaux en 2027, le parc comptera 150 arbres, contre 102 actuellement.

Entre l'automne 2023 et la fin du printemps 2024, le chantier portera sur l'aménagement et l'équipement de la nouvelle plage, ainsi que le lancement de la construction de deux établissements publics, le restaurant et le café-bain. La future place de jeux des Jeunes-Rives prendra place sur une aire de 1500 m2 à l'emplacement de la place du Douze-Septembre.

Le Conseil général avait accordé un crédit de 16,8 millions de francs en juin 2020 pour le premier secteur des Jeunes-Rives. Pour la deuxième étape, un crédit supplémentaire de 9 millions devra être voté début 2024.

Parking supprimé

Indépendamment du vote du Conseil général sur la deuxième tranche du projet, le parking - très convoité par les pendulaires - sera supprimé au 1er janvier 2025. "On réfléchit à des solutions avec le canton, en lien aussi avec la construction d'Uni-Hub. On ne pourra pas compenser chaque place perdue par une autre place. On compte sur le transfert modal et sur l'amélioration des parkings d'échange", a ajouté Violaine Blétry-de Montmollin.

Les travaux de la deuxième étape devraient se tenir de 2025 à 2027. Une mise à l'enquête publique sera nécessaire. "On s'attend à des oppositions", a expliqué la conseillère communale. La deuxième étape ne devrait toutefois pas susciter de contestations majeures car une amélioration des infrastructures sportives et culturelles est notamment prévue, a-t-elle ajouté en précisant que le parc aura alors une surface de 70'000 m2.

Violaine Blétry-de Montmollin a précisé qu'une solution avait été trouvée pour le beach-volley et que quatre terrains pourront être maintenus. Elle a aussi expliqué que Festi'neuch pourra se tenir pendant toute la durée des travaux aux Jeunes-Rives. "On travaille avec le festival pour qu'il s'adapte et modifie certains emplacements, au fur et à mesure de l'avancée du projet", a expliqué Antonio Gallina.

ATS