Munich gagne et reste en tête à une semaine du "Klassiker"

L'international suisse Manuel Akanji (Dortmund) intervient énergiquement face à Wout Weghorst (Wolfsburg). ©KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Bayern a souffert samedi pour battre l'avant-dernier Bielefeld (1-0) grâce à un but de Leroy Sané, mais ce succès lui permet de rester en tête de la Bundesliga avec un point d'avance sur Dortmund.

Les Bavarois défendront leur première place dans la Ruhr samedi prochain, pour le premier "Klassiker" Dortmund-Munich de ce championnat 2021-2022.

A domicile contre Bielefeld, les stars bavaroises Robert Lewandowski, Thomas Müller, Kingsley Coman ou Serge Gnabry se sont créé d'innombrables occasions, mais soit ils ont été maladroits, soit ils ont buté sur un gardien, Stefan Ortega, en état de grâce.

Sané a fini par trouver la faille après 71 minutes de jeu d'un superbe tir tendu lointain (1-0). Lewandowski, qui avait marqué au moins un but lors de dix des douze premiers matches de la saison, est pour une fois resté muet.

Avec un but d'Erling Haaland, de retour de blessure, Dortmund s'est imposé 3-1 samedi à Wolfsburg, avec Kevin Mbabu, rentré en cours du jeu. Dans l'antre des "Loups", le Borussia Dortmund avec Manuel Akanji et le portier Gregor Kobel a retourné le match grâce à Emre Can (1-1, 35e sur pénalty) et à Donyell Malen (2-1, 55e), après avoir encaissé un but après une minute trente de jeu par Wout Weghorst (1-0, 2e).

En fin de match, le prodige norvégien Erling Haaland a fait son retour après plus de cinq semaines de blessures. Il a marqué d'un magnifique "Kung Fu" dans la surface moins de dix minutes après son entrée en jeu (3-1, 81e), portant son total cette saison à 10 buts pour sept matches disputés.

ATS
Catégories