Molecular transfère à Novartis son traitement contre le Covid-19

Le laboratoire de Molecular Partners à Schlieren, qui a cédé à Novartis ses droits sur son traitement expérimental sur le Covid-19 (archives). ©KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
Pharma
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Novartis, qui avait déjà repris en mai dernier la main sur le développement clinique de l'ensovibep découvert par Molecular Partners, a finalisé l'acquisition des droits sur ce traitement expérimental contre le Covid-19.

Le laboratoire de Schlieren accuse mardi dans un communiqué réception des 150 millions de francs convenus pour ce transfert de propriété intellectuelle et confirme les autres clauses contractuelles.

Les réserves de liquidités se montaient encore à 133 millions de francs fin décembre. Désormais suffisamment financé jusqu'en 2025, Molecular Partners pourra en outre percevoir des commissions de 22% sur les éventuelles recettes dans les pays à revenus moyens et élevés.

Cap clinique intermédiaire franchi

L'ensovibep fait depuis octobre 2020 l'objet d'une collaboration avec Novartis, moyennant un versement initial de 20 millions et une prise de participation à hauteur de 40 millions.

Ce médicament de la famille des Darpins vient de franchir avec succès un cap clinique intermédiaire, démontrant en phase II son efficacité pour réduire la charge virale dans les huit jours suivant l'administration d'une dose unique, ainsi que pour limiter de près de 80% les risques d'hospitalisation ou de décès par rapport à un placebo.

Le patron de Novartis Vasant Narasimhan a affiché il y a une semaine dans la presse son intention de déposer début février une demande d'homologation d'urgence aux Etats-Unis.

ATS