Mercedes retire son appel contre le sacre de Max Verstappen

Les conditions dans lesquelles Lewis Hamilton (Mercedes) s'est fait souffler le titre mondial de F1 par Max Verstappen (Red Bull) dimanche à Abou Dhabi ont soulevé des vagues. ©KEYSTONE/EPA/Ali Haider
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Mercedes retire son appel contre les conditions du sacre de Max Verstappen (Red Bull), devenu dimanche champion du monde de F1 devant le Britannique Lewis Hamilton au terme du Grand Prix d'Abou Dhabi.

Cette décision fait suite à l'annonce par la Fédération internationale (FIA) mercredi soir de l'ouverture d'une enquête sur les événements controversés qui se sont produits à la fin du GP.

"L'écurie Mercedes va activement collaborer avec cette commission (...). Nous tiendrons la FIA responsable de ce processus et nous retirons notre appel par la présente", précise le constructeur allemand dans un communiqué publié jeudi.

Sacre confirmé

Le Néerlandais Verstappen est donc assuré de conserver le trophée décerné au champion du monde qui doit lui être remis lors du gala de remise des prix de la FIA jeudi soir à Paris.

L'appel retiré par Mercedes portait sur le rejet d'une des deux réclamations qu'elle a déposées immédiatement après la course, remportée par Verstappen devant Hamilton grâce à une décision controversée du directeur de course.

La victoire dans le GP, synonyme de sacre car les deux pilotes se présentaient à égalité de points avant cette dernière manche, apparaissait promise au septuple champion du monde britannique jusqu'au crash de Nicholas Latifi à six tours de l'arrivée.

Le temps de dégager la Williams du Canadien, la course a été neutralisée derrière la voiture de sécurité. C'est la manière dont cette neutralisation s'est terminée à la toute fin du GP que contestait le constructeur allemand.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus