Maxime Moix élu à la vice-présidence des Jeunes du Centre Suisse

Maxime Moix
Nomination
Estelle Daven
Journaliste RP

L'un des nouveaux vice-présidents des Jeunes du Centre Suisse est Valaisan. Originaire de Vétroz et âgé de 25 ans, Maxime Moix a été choisi à l'unanimité par le comité du parti en début de semaine.

Un Valaisan accède à la vice-présidence nationale des Jeunes du Centre. Originaire de Vétroz Maxime Moix a été élu à l’unanimité par le comité du parti dette semaine. Il partagera cette fonction avec le Thurgovien Marc Rüdisüli et le Bernois Remo Zuberbühler, déjà en poste depuis la fusion des anciens JPBD et JDC Suisses.

La politique dans le sang

À 25 ans, Maxime Moix est un véritable passionné de politique. En plus d'avoir étudié l'économie politique à l'Université de Lausanne, il est député-suppléant au Grand Conseil depuis 2017, ainsi que secrétaire du groupe parlementaire PDCVr. Maxime Moix est aussi le fils de Lydia Moix, conseillère communale à Vétroz et candidate malheureuse à la présidence en novembre dernier. « Je me suis un peu engagé en même temps que ma maman. Tout a commencé lors d’un apéro après son élection au conseil communal, il y’a 4 ans. Ensuite, tout s’est un peu enchaîné. Je ne sais pas si on peut dire que c’est une affaire de famille, mais c’est sûr qu’à la maison on s’est toujours intéressés à la politique », raconte le Vétrozain.

Maxime Moix est le fils de Lydia Moix

Au moment d’endosser son rôle de vice-président, Maxime Moix nous confie qu’il espère faire tomber le Röstigraben entre les Jeunes du Centre Suisses, très ancrés à Berne, et les sections romandes. « L’une de mes principales motivations et de renforcer les liens entre les sections du pays, mais aussi de tout faire pour intéresser les jeunes à la politique et de parler de thématiques importantes pour eux comme la prévoyance professionnelle et la transition climatique ».

Maxime Moix veut créer des liens entre les sections
Thèmes liés à l'article
Jeunes du Centre SuissePDCVrMaxime Moix
Catégories