Marius Bear chantera "Boys Do Cry" pour la Suisse à l'Eurovision

Dans sa chanson lente et mélancolique, Marius Bear défend l'importance pour un homme d'exprimer ses sentiments, par les larmes également. ©SRF/Rob Lewis
Musique
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'Appenzellois Marius Bear représentera la Suisse à l'Eurovision en mai à Turin (I). Un jury international et un panel de téléspectateurs ont désigné sa chanson "Boys Do Cry" ("Les garçons pleurent"), une chanson lente qu'il interprète avec sa voix profonde et rauque.

Marius Bear montera sur scène à Turin le 10 mai prochain. Il tentera de qualifier la Suisse pour la finale de l'Eurovision Song Contest (ESC), agendée au samedi 14 mai. Ses prédécesseurs Luca Hänni (4e en 2019) et Gjon's Tears (3e en 2021) "ont mis la barre haut", a-t-il reconnu dans une interview accordée mardi à la télévision alémanique SRF qui a organisé la sélection.

Dans la chanson soul mélancolique qu'il a co-écrite avec le musicien canadien Martin Gallop, Marius Bear défend l'importance d'exprimer toutes ses émotions, par les larmes également. "J'ai appris très tôt à ne pas avoir honte de mes sentiments. Je n'ai pas peur d'être un homme qui pleure parfois, ni de me montrer vulnérable face à mon public. Je ne veux pas cacher mes émotions, mais me montrer comme je suis. Et j'aimerais encourager mon public à en faire de même."

Meilleur nouveau talent suisse en 2019

Mécanicien en machines de chantier, l'Appenzellois a fait des études production musicale à Londres. D'abord musicien de rue, il obtient en 2019 le Swiss Music Award dans la catégorie des nouveaux talents, grâce à son premier album "Not Loud Enough". En 2020, il fait sensation avec sa reprise d'"I Wanna Dance With Somebody" de Witney Houston dans le cadre de l'émission de télévision américaine "I Can See Your Voice".

Sa sélection pour l'Eurovision se base, pour moitié, sur l'avis d'un jury international composé de vingt professionnels et, pour l'autre moitié, sur un panel de 100 personnes issues du public. La RTS, la RSI et la RTR participent au projet.

La victoire de l'Italie l'an dernier à l'ESC avec le groupe Måneskin permet aux Transalpins d'organiser l'édition 2022. La Russie n'y participera pas. En raison de la guerre en Ukraine, l'Union européenne de radiodiffusion l'a exclue de la compétition. Le show annuel est suivi chaque année par environ 200 millions de téléspectateurs. Une quarantaine de pays y sont représentés.

ATS
Les articles les plus lus