Lisa Cook devient la première gouverneure noire à la Fed

Lisa Cook est professeure d'économie et de relations internationales à l'Université d'Etat du Michigan. Elle est également diplômée en économie de l'Université d'Oxford et titulaire d'un doctorat de l'Université de Californie à Berkeley, et parle ... ©KEYSTONE/AP/Ken Cedeno
Etats-Unis
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Sénat américain a confirmé mardi la nomination au poste de gouverneure de la banque centrale américaine (Fed), de l'économiste Lisa Cook. Elle devient la première femme noire à occuper cette fonction, malgré l'opposition des républicains.

Les sénateurs ont voté par 51 voix contre 50 en faveur de la candidate choisie par le président Joe Biden, le vote de la vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris ayant permis d'aboutir à une majorité.

Les élus n'étaient, fin avril, pas parvenus à organiser un vote final de confirmation, les républicains étant opposés à cette nomination.

Lisa Cook devrait apporter à la Fed une nouvelle perspective, son travail étant orienté sur les dommages causés à l'économie par la discrimination et sur les conséquences des ralentissements économiques pour les populations pauvres. Son mandat court jusqu'en janvier 2024.

Sa nomination intervient alors que la banque centrale doit lutter contre la forte inflation, sans pour autant peser sur la croissance économique et l'emploi.

Nominations en attente

Les élus avaient déjà, en avril, confirmé la gouverneure démocrate de la Fed Lael Brainard au poste de vice-présidente de l'institution. Joe Biden avait en effet plusieurs postes à pourvoir à la Fed, lui donnant l'occasion de remodeler le conseil des gouverneurs de l'institution.

L'assemblée plénière du Sénat doit encore se prononcer sur la reconduction du président Jerome Powell, à qui Joe Biden a offert un second mandat de quatre ans, ainsi que sur la nomination au poste de gouverneur de Philip Jefferson, un professeur d'économie afro-américain.

La Maison Blanche doit désormais proposer un nouveau candidat au poste clé de vice-président à la régulation bancaire, après que Sarah Bloom Raskin, qui avait été choisie, a renoncé, faute de soutien suffisant.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus