L'investissement participatif fait son entrée en Valais

crowdfunding immobilier Ardon ©Googlemaps
Immobilier
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Après le financement participatif, voici l'investissement participatif. Le crowdfunding immobilier fait son entrée en Valais. Une première acquisition à Ardon.

Investir dans la pierre. C'est le rêve de beaucoup mais, compte tenu notamment des exigences en fonds propres, peu le réalisent. Cela pourrait toutefois changer. Foxstone, plateforme suisse de crowdfunding immobilier, fait ses premiers pas en Valais. Elle a lancé l'acquisition d'un immeuble de 12 appartements en copropriété à Ardon.

Le principe est assez simple. Le bien est divisé en parts de 25 mille francs. Chaque investisseur peut en souscrire autant qu'il en souhaite.
Seule contrainte : ne pas être résident du bâtiment car il peut y avoir divergence d'intérêt entre le statut de locataire et celui de propriétaire.

Rendements attrayants

A Ardon, depuis le 8 décembre, ce projet d'investissement participatif a convaincu une quarantaine de personnes. 58 parts ont été vendues. 8 restent disponibles. A ces fonds propres s'ajoutera un prêt hypothécaire, ce qui permettra de réunir les 3 millions 200 mille francs de l'achat. Le rendement attendu est de 6.39%. En moyenne, il oscille entre 4 et 6%, selon la plateforme.

Depuis son lancement il y a trois ans et demi, Foxstone a permis à 13'000 petits investisseurs de devenir copropriétaires de 28 immeubles d'une valeur totale de 109 millions de francs.

FG
Thèmes liés à l'article
FoxstoneparticipatifImmobilier
Catégories