L'incruste: Alexis a testé pour nous l'oreiller BoyFriend

Martine Schmid
Animatrice commerciale

Alexis est arrivé avec de petits yeux ce matin. Pas besoin de vous dire que sa courte nuit a inspiré sa thématique du jour: l'oreiller!

On a dû le quitter ce matin le coeur lourd et on a déjà l'espoir de le retrouver très très vite... Notre lit, mais surtout notre OREILLER!

Oreiller ou coussin?

Coussin ou oreiller? C'est du pareil au même, non? Non. Le coussin n'a pas pour vocation de se trouver dans votre lit. Sur un fauteuil, un canapé ou une chaise, là est sa place. Que ça soit pour une question de déco ou de confort.

Le partenaire de nos nuits, c'est l'oreiller. C'est lui qui assure la qualité de notre sommeil en soulageant nos cervicales.

Dis-moi quel dormeur tu es...

... je te dirai quel oreiller choisir. Parce qu'il en existe de différentes sortes:

Si vous dormez sur le côté, prenez un oreiller d'une bonne épaisseur, de médium à mi-haut, pour combler la largeur de votre épaule. Ainsi votre colonne reprendra une bonne position et vos muscles pourront se détendre.

Si vous dormez sur le dos, choisissez un oreiller moelleux, medium, ni trop ferme ni trop souple. Ceci permettra d'aligner vos cervicales et votre colonne vertébrale.

Et pour les célibataires

Voici l'oreiller BoyFriend. Une sorte de moitié de tronc masculin, que vous allez gonfler avec le souffle de l'amour (dixit Alexis) et habiller avec une demi-chemise. Une fois fait, il ne vous reste plus qu'à vous glisser dans ses bras. Enfin dans son bras. Enfin bref... Un coussin qui n'existe pour l'heure qu'en version masculine. Mais messieurs, si vous êtes en manque de réconfort, je suis sûre qu'en fermant les yeux et avec un peu d'imagination... ça devrait le faire, non?

Thèmes liés à l'article