L'incident Verstappen - Hamilton au Brésil ne sera pas revu

La bataille fait rage entre Verstappen et Hamilton ©KEYSTONE/EPA/ANTONIO LACERDA
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La FIA a rejeté la demande de révision déposée par Mercedes. L'écurie voulait que l'incident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au 48e tour du GP du Brésil soit à nouveau étudié.

Le "droit de révision" réclamé par Mercedes après l'apparition de nouveaux éléments (caméra embarquée dans la Red Bull de Verstappen) n'a donc pas été accordé. Lors de la manoeuvre controversée, le Néerlandais avait forcé son rival anglais à sortir de la piste, et lui-même n'avait pas pu prendre le virage normalement.

14 points d'écart

Cette décision entérine pour de bon le résultat de la course d'Interlagos, gagnée finalement par Hamilton devant Verstappen. Ce dernier possède 14 points d'avance au championnat à trois courses de la fin.

Toto Wolff, le patron de Mercedes, n'a pas été surpris par le rejet de sa demande. "Je m'y attendais. Ce qu'on voulait, c'était lancer la discussion sur le sujet parce que ce sera un thème sur les prochaines courses. Cet objectif est atteint", a estimé l'Autrichien.

Son homologue chez Red Bull, Christian Horner, a affiché sa satisfaction. Il s'agit de "la bonne décision, parce que sinon cela aurait ouvert la boîte de Pandore sur tout un tas d'autres incidents", a déclaré le Britannique.

ATS
Catégories