L'incendie de Gambarogno (TI) est dû à une négligence

Malgré de légères chutes de neige dans la nuit de mardi à mercredi, l'incendie est stabilisé mais pas encore maîtrisé. ©KEYSTONE/Massimo Piccoli
Incendie de f..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'incendie au Monte Gambarogno (TI) est dû à un feu de camp. Deux hommes suisses alémaniques âgés de 26 et 28 ans ont été arrêtés, a annoncé mercredi la police tessinoise. Ils devront répondre d'incendie par négligence.

Les deux hommes ont allumé un feu la nuit lors d'un bivouac. Ils croyaient faussement l'avoir complètement éteint avant de s'endormir, explique la police.

En raison de la sécheresse persistante, une interdiction totale de faire du feu en plein air est en vigueur depuis deux semaines au Tessin.

Le feu de forêt avait pris tôt dimanche matin. Une quarantaine d'habitants avaient dû par la suite être évacués de plusieurs villages.

Pas encore maîtrisé

Malgré de légères chutes de neige dans la nuit de mardi à mercredi, l'incendie est stabilisé mais pas encore maîtrisé. Les pompiers ont renforcé leur offensive terrestre contre le feu et les hélicoptères sont également engagés.

Les vols des Canadair sont en revanche suspendus. Mardi, l'Italie avait envoyé au Tessin deux avions de lutte contre les incendies, qui peuvent charger nettement plus d'eau que les hélicoptères, soit environ 6000 litres. Un responsable des médias de la police, interrogé par Keystone-ATS, a indiqué que la situation peut changer à tout moment et que les Canadair pouvaient être réengagés.

Pas plus tard que la semaine dernière, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse pouvait se passer pour l'heure de ses propres avions de lutte contre les incendies de forêt. En réponse à un postulat du Conseil national, il avait tout de même reconnu que la coordination entre la Confédération et les cantons doit être améliorée en matière de prévention pour faire face à une probable augmentation des feux en lien avec les changements climatiques.

ATS
Les articles les plus lus