L'incendie de forêt de Gambarogno (TI) n'est pas encore maîtrisé

Les avions envoyés par l'Italie sont spécialisés dans la lutte contre les feux de forêt. ©Twitter/@ambasciatasvizz
Incendie - TI
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'incendie de forêt qui fait rage depuis dimanche matin au Monte Gambarogno (TI) n'est pas encore sous contrôle. En raison de fortes rafales de vent, il s'est légèrement étendu au sud-ouest depuis lundi, a déclaré mardi sur place le chef d'intervention des pompiers.

Il y a donc à l'heure actuelle deux foyers d'incendie dangereux: l'un au sud-ouest, à la frontière avec l'Italie et l'autre au nord-est, sur le col de l'Alpe di Neggia.

Il s'agit maintenant de maîtriser ces deux foyers le plus rapidement possible, a déclaré le chef d'intervention des pompiers, Paolo Brusatori, lors d'une brève information aux médias sur place. Pendant qu'il parlait, les hélicoptères faisaient des allers-retours incessants entre le lac Majeur et le Monte Gambarogno.

La question du vent

Dans l'ensemble, M. Brusatori a qualifié l'incendie de "très étendu". Lundi, la police cantonale tessinoise avait mentionné une surface d'un peu plus de six hectares. Le chef d'intervention n'a pas pu apporter de réponse concrète sur le temps encore nécessaire aux pompiers pour venir à bout des flammes. "Tout dépend maintenant de l'air. Si le vent forcit, nous ne pourrons plus voler", a-t-il souligné.

Depuis lundi soir déjà le vent complique le travail des pompiers. La quarantaine d'hommes travaillent en deux équipes, l'une de jour et l'autre de nuit, pour maîtriser l'incendie. Les premiers hélicoptères ont décollé à 06h00. Au total, six appareils sont engagés, dont deux Super Puma de l'armée suisse.

MétéoSuisse a prévu de nouvelles fortes rafales de vent pour la soirée, ainsi que dans la nuit de mardi à mercredi. Ce n'est que mercredi matin que le vent devrait diminuer.

Mobilisation italienne

Mardi, l'Italie s'est mobilisée pour soutenir la Suisse dans sa lutte contre les flammes. La flotte nationale italienne des pompiers a envoyé deux appareils de type Canadair, a indiqué mardi sur Twitter l'ambassade de Suisse à Rome, remerciant l'Italie pour son aide.

Les deux avions transalpins sont bien plus puissants que les hélicoptères dans la lutte contre le feu, a souligné M. Brusatori. La question de savoir si les deux Canadair seront également utilisés dans les jours à venir est encore en cours d'évaluation.

Le vaste incendie de forêt a également des répercussions sur l'eau potable. Mardi après-midi, la commune de Gambarogno a appelé la population à utiliser l'eau avec parcimonie. Sur le territoire d'Indemini, qui fait partie de la commune de Gambarogno, elle n'est pour l'instant pas potable.

Cause inconnue

L'incendie s'est déclaré tôt dimanche matin, vers 04h00. En fin de soirée, 32 personnes habitant la commune d'Indemini ont dû être évacuées en raison de la fumée dense provoquée par les flammes.

Auparavant, treize personnes avaient déjà été évacuées des hameaux de Ri, Pezze et Boè, par mesure de précaution également. Pour des raisons de sécurité, le passage douanier d'Indemini a dû être fermé, de même que la route cantonale traversant la zone de forêt en feu.

La police cantonale tessinoise n'est pas encore en mesure de donner des informations sur les causes de l'incendie.

ATS
Les articles les plus lus