Ligue des champions: le Real Madrid en finale après un match fou

Karim Benzema exulte après son penalty ©KEYSTONE/EPA/Rodrigo Jimenez
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Real Madrid s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions au bout du suspense. Il a battu Manchester City 3-1 après prolongations alors que les Anglais menaient encore à la 89e...

Le scénario de cette double confrontation a été absolument fou. City, vainqueur 4-3 à l'aller, semblait sur la voie royale après le but de Mahrez (73e) et une assez nette domination. Mais le Real a réussi un hallucinant retournement de situation: le remplaçant Rodrygo a signé un doublé (90e/91e) et arraché les prolongations, alors que les Espagnols n'avaient pas cadré le moindre tir avant leur premier but!

Un penalty obtenu et transformé par Benzema (95e) a ensuite envoyé les merengue au Stade de France. Le samedi 28 mai, ils retrouveront Liverpool en finale, comme déjà en 1981 (défaite 1-0 à Paris) et 2018 (victoire 3-1 à Kiev).

Courtois décisif

Outre les buteurs, le Real doit une fière chandelle à Courtois. Le gardien belge a multiplié les arrêts et maintenu son équipe en vie. Sans lui, les Madrilènes auraient subi une nette défaite.

Souvent dominés dans le jeu, ils ont démontré d'énormes ressources morales et physiques pour ne rien lâcher et, au final, terrasser les Citizens. Ceux-ci s'ajoutent à l'impressionnante liste des victimes du Real ce printemps après le Paris Saint-Germain et Chelsea...

Equipe la plus titrée dans la compétition, le Real tentera d'ajouter un 14e succès après ceux conquis en 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002, 2014, 2016, 2017 et 2018. Les Madrilènes disputeront leur 17e finale. Jusqu'ici, ils n'en ont perdu que trois (1962, 1964, 1981).

Nouvel échec pour Guardiola et City

Pour sa part, Pep Guardiola court ainsi toujours après un nouveau sacre dans la compétition majeure après son doublé alors qu'il dirigeait Barcelone (2009/2011). Le technicien catalan a multiplié les échecs ensuite avec le Bayern Munich et Manchester City, malgré les énormes investissements consentis par le richissime club anglais.

Cette nouvelle déconvenue, alors que la finale était vraiment proche, risque de faire très mal.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
DiamondsSAM SMITH