Les villes valaisannes mauvaises élèves pour la mobilité cycliste, selon Pro Vélo

Sion et Martigny peuvent mieux faire en matière de mobilité cycliste ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Mobilité
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Pro Vélo publie ce lundi le résultat d'une enquête lancée en automne dernier. Le résultat est mauvais pour les deux villes valaisannes - Sion et Martigny - qui y ont participé.

Un constat qualifié d'accablant. Pro Vélo Valais publie ce lundi le résultat d'une enquête lancée en automne dernier. Sur 46 villes participantes, Sion termine bonne dernière, en obtenant une note de 3,4. Martigny fait un peu mieux: 18e des petites villes, 24e sur le classement total, avec une note de 3,8. C'est le même résultat qu'en 2017, souligne Pro Vélo Valais.

L'association déplore ce résultat, alors que les villes romandes affichent de manière générale une belle progression. Selon elle, c'est la volonté politique qui fait défaut. Pro Vélo Valais réitère donc ses appels pour construire un plan d'infrastructures pertinent. " Collectivement, nous serons en mesure de développer des réseaux sûrs, attractifs et respectant les contraintes budgétaires de notre époque", estime l'association.

SR/c

Podcasts liés:

Sion et Martigny mauvais élèves en matière de mobilité cycliste
Thèmes liés à l'article
MobilitéVéloPro Vélo
Catégories
Les articles les plus lus