Les trois restaurateurs de Zermatt doivent être libérés, selon la justice valaisanne

A Zermatt (VS), la police a arrêté dimanche trois exploitants d'un restaurant. L'établissement a été fermé vendredi sur décision du Conseil d'Etat parce que les patrons ne contrôlaient pas le passeport Covid de leurs clients. Depuis, ils ont conti... ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Coronavirus

Ils avaient été arrêtés ce week-end. Les trois restaurateurs de Zermatt doivent être libérés, selon une prise de position de la justice valaisanne.

Les trois restaurateurs de Zermatt arrêtés par la police dimanche dernier vont être libérés. C'est le tribunal des mesures de contraintes du canton du Valais (TMC) qui a demandé leur libération. Sa décision n'est pas juridiquement contraignante, mais le Ministère public a déjà annoncé qu'il ne ferait pas appel. Le TMC estime qu'il n'y a pas de motif spécial de détention.

De son côté, le Ministère public avait requis un mois de détention provisoire contre les exploitants de la Walliserkanne. On le rappelle, ces derniers refusaient d'appliquer les mesures sanitaires anti-Covid dans leur établissement, comme le contrôle du certificat Covid des clients.  

Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus