Les syndicats retirent l'initiative pour les allocations familiales

Selon le projet du Grand Conseil valaisan, toutes les familles du canton recevront pour chaque enfant une allocation de 30 francs supplémentaire - le montant passe de 275 à 305 francs. L'initiative déposée par les syndicats demandait une augmentat... ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Social
Estelle Daven
Journaliste RP

Les Syndicats chrétiens du Valais (SCIV) et Syna ont décidé de retirer leur initiative cantonale pour une hausse des allocations familiales. Le contre-projet concocté par le parlement "répond à plus de 80% à ce que nous réclamions", estiment-ils jeudi dans un communiqué.

Les Syndicats chrétiens du Valais (SCIV) et Syna ont décidé de retirer leur initiative cantonale pour une hausse des allocations familiales. "Après avoir fait une pesée d'intérêt", les initiants ont décidé de retirer leur texte, tout en soulignant "l'amélioration concrète pour les familles". Avec le projet du Grand Conseil, le "canton du Valais allouera les meilleures allocations, toutes catégories confondues en Suisse", ajoutent les SCIV et Syna, se félicitant "d'avoir largement contribué à ce succès".

Selon ce projet, qui peut encore être attaqué par référendum, toutes les familles du canton recevront pour chaque enfant une allocation de 30 francs supplémentaire - le montant passe de 275 à 305 francs. L'initiative demandait une augmentation de 40 francs. Les allocations de formation passent à 445 francs, soit une hausse de 20 francs par mois.

Les syndicats regrettent toutefois que le coût supplémentaire de la mesure estimé à 22 millions soit supporté de manière paritaire entre salariés et employeurs.

Catégories