Les Suisses restent attachés aux achats en magasin

Les achats en ligne sont peu plébiscités pour les médicaments et autres remèdes. Les clients préfèrent en effet se rendre dans les pharmacies et drogueries (archives). ©KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Commerce de d..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le boom du commerce en ligne concurrence les points de vente physiques, encore plus depuis l'éclatement de la pandémie. Mais les Suisses restent attachés aux achats en magasin, surtout pour certaines catégories de produits, selon un sondage de Swiss Retail Federation.

Pour les achats alimentaires et articles de consommation courante, la proportion de sondés les effectuant principalement en ligne est marginale, de 2%, alors que 84% déclarent se rendre "principalement" dans les supermarchés, selon un communiqué publié lundi. Il n'empêche que la progression des achats alimentaires sur internet a connu une forte croissance au cours des dernières années, portée par la pandémie, mais également par l'apparition des livraisons express, rappelle l'association suisse du commerce de détail.

Pour les médicaments et autres remèdes, 77% des sondés préfèrent se déplacer que de commander en ligne, de même que les articles de jardinerie et bricolage, pour lesquels ils sont 73% à se rendre en magasin, ou encore pour les cosmétiques (61%) et les produits pour animaux de compagnie (58%).

Pour certaines catégories de produits, les achats en ligne sont toutefois majoritaires, par exemple pour les livres et la musique. Un tiers des sondés déclarent commander ce type de produits "essentiellement en ligne". Pour les articles de sport, les vêtements et les meubles, la proportion de clients qui achètent principalement en magasin est désormais tombée au-dessous de 50%.

Ceux qui continuent de venir en magasin le font pour pouvoir tester les produits et obtenir des conseils auprès du personnel de vente. Ils estiment également que les frais de livraison sont un obstacle aux achats en ligne.

Lors d'un achat, le prix de l'article joue le rôle le plus important pour 37% des sondés, tandis que 25% estiment que la marque est le facteur décisif. 38% estiment que ces deux éléments sont aussi importants l'un que l'autre dans leur décision.

Swiss Retail Federation représente le commerce de détail suisse sans les grands distributeurs. Ses membres réalisent un chiffre d'affaires de 23 milliards de francs et emploient environ 58'000 personnes en Suisse.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus