Les Suisses ont bu moins d'alcool durant la pandémie

Seize pour cent des personnes interrogées ont réduit leur consommation d'alcool chez eux, alors que 17% ont bu un peu ou beaucoup plus (archives). ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Addiction
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les Suisses ont bu moins d'alcool durant la pandémie du coronavirus. La consommation a diminué de 2,6 boissons standard par mois et par personne, ce qui correspond à une baisse de 7,7% dans la population générale.

La tendance à la baisse concerne les hommes comme les femmes. En ce qui concerne l'ivresse ponctuelle, Addiction Suisse indique jeudi dans un communiqué avoir observé une diminution de 17%. La limitation des rencontres privées, la fermeture des bars et des restaurants et des revenus inférieurs expliqueraient ces chiffres.

Addiction Suisse a cependant remarqué "une polarisation des comportements dans les groupes à risque", indique l'observatoire jeudi dans un communiqué. Dans ces catégories, certaines personnes ont plutôt réduit leur consommation, d'autres ont bu davantage.

Stress et automédication

Seize pour cent des personnes interrogées ont réduit leur consommation d'alcool chez eux, alors que 17% ont bu un peu ou beaucoup plus. Elles ont justifié cette hausse par le plaisir de boire, l'augmentation du temps libre, le stress, l'ennui ou l'automédication.

Les personnes âgées de moins de 44 ans ont revu leur consommation, les plus âgées l'ont limité. Elles ont invoqué la rareté des moments de convivialité en raison de la pandémie et la nécessité de prendre soin de leur santé.

Plus d'achats à l'étranger

Chez les 15-24 ans, le nombre d'abstinents a certes augmenté. Mais ceux qui consomment de l'alcool en boivent davantage. Addiction Suisse attribue ce phénomène aux rites d'initiation à la consommation d'alcool liés à l'âge.

Globalement, la population a acheté un peu moins d’alcool durant la pandémie, les achats à l’étranger ayant eux aussi diminué. En revanche, selon la statistique des importations de l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF), les importations d’alcool en Suisse ont augmenté d’un peu plus de 157'000 hl d’alcool pur en 2020 par rapport à 2019, soit une hausse de près de 30%.

ATS