Les remontées mécaniques de Zermatt brassent des millions. L'exercice 2021-2022 qualifié d'excellent

Zermatt cartonne même si l'été peut encore être amélioré ©zermatt
Tourisme
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Les valeurs absolues atteignent des records pour les remontées mécaniques de Zermatt. Avec un revenu d’exploitation à 82.5 millions de francs pour l'exercice 2021-2022, la société a dégagé un cash-flow de 42.5 millions.

Le compte est bon pour les remontées mécaniques de Zermatt.
Tout juste présenté en assemblée générale, l'exercice 2021-2022 se situe dans des chiffres qui "sont clairement supérieurs aux valeurs de référence du secteur des remontées mécaniques", se réjouissent les Zermatt Bergbahnen dans un communiqué.
La saison d'été a certes enregistré un chiffre d'affaire inférieur à 2019, dernière année avant la pandémie, mais légèrement supérieur à 2020. "Les hôtes internationaux ne sont pas complètement de retour et les pertes découlant de leur absence n'ont pas été compensées par les visiteurs nationaux, même si ceux-ci ont été plus nombreux", souligne l'entreprise. En revanche, le produit hivernal a augmenté de plus de 18% par rapport à 2018-2019, grâce notamment au retour des hôtes internationaux. Le marché nord-américain a notamment fortement progressé.

L'exercice a ainsi bouclé sur un revenu d'exploitation de plus de 82 millions de francs avec un cash-flow supérieur à la moitié, à hauteur de 42,5 millions.
Des investissements à hauteur de 45 millions ont par ailleurs été réalisés durant la saison 2021-2022, l'essentiel pour la construction de la télécabine tri câble Matterhorn Glacier Ride II, dont l'inauguration est prévue l'an prochain.

Malgré ces résultats qualifiés d'excellents, La société a décidé ne de pas verser de dividende aux actionnaires. "Il faut en priorité que les chiffres clé du bilan retrouvent leur niveau d'avant la pandémie de COVID-19", note-t-elle.

CH/SR/c