Les problèmes d'approvisionnement s'accentuent (KOF)

L'institut zurichoise a prévenu "qu'il existe encore des problèmes considérables d'approvisionnement en produits primaires dans les secteurs de production et de distribution de biens", notamment dans l'industrie manufacturière, la construction, le... ©KEYSTONE/WALTER BIERI
Conjoncture
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les difficultés d'approvisionnement en produits de base, qui freinent la reprise mondiale, touchent aussi la Suisse où de nombreux secteurs sont touchés par les goulots d'étranglement.

L'institut zurichoise a prévenu "qu'il existe encore des problèmes considérables d'approvisionnement en produits primaires dans les secteurs de production et de distribution de biens", notamment dans l'industrie manufacturière, la construction, le commerce de détail et de gros. Et ces difficultés se sont aggravées.

Hormis les problèmes d'approvisionnement, notamment en puces électroniques qui freinent le secteur automobile, de nombreux domaines d'activité font face à une pénurie de main d'oeuvre, a souligné le KOF dans un communiqué. Selon ce dernier, "de nombreuses entreprises sont à la recherche de personnel supplémentaire, mais se plaignent de plus en plus de la difficulté à en trouver".

La forte demande, associée aux pénuries, exerce une pression sur les prix. Alors que la tendance inflationniste s'est arrêtée, voire inversée, dans certains secteurs comme le commerce de gros et l'hôtellerie, le commerce de détail prévoit encore des hausse de tarifs.

Mais globalement, la tendance est à la reprise. Selon l'enquête conjoncturelle du KOF, menée auprès de 4500 entreprises, "les attentes des entreprises quant à l'évolution future sont toujours optimistes et l'incertitude continue à diminuer" et "les signes d'un changement fondamental de tendance sont là".

La situation difficile dans le secteur de l'hôtellerie et la restauration, particulièrement affectés par les fermetures et restrictions liées à la pandémie de coronavirus, "s'atténue considérablement", notamment dans les régions des montagnes et des lacs.

Dans leurs prévisions de début octobre, les économistes du KOF tablent sur une croissance économique de 3,2% cette année et de 3,6% la prochaine.

ATS
Catégories