Les prix à la production et à l'importation s'envolent en mars

Le renchérissement des produits pétroliers, qui ont flambé avec la guerre en Ukraine, explique ces progressions, autant au niveau de la production que de l'importation (archives). ©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Conjoncture
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les prix à la production et à l'importation ont de nouveau fortement progressé en mars sur un an en raison de l'envolée des tarifs de l'or noir, après avoir déjà nettement progressé depuis le début de l'année, a annoncé jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En mars, l'indice des prix à la production et à l'importation (PPI) a bondi de 6,1% comparé au même mois de l'année précédente, après une progression de 5,8% en février et de 5,4% en janvier. Sur un mois, la hausse s'élève à 0,8%.

Ce sont surtout les prix des produits importés qui se sont envolés pendant le mois sous revue, affichant une progression de 10,2% sur un an, tandis que les prix à la production ont augmenté de 4,1% par rapport à mars 2021.

Le renchérissement des produits pétroliers, qui ont flambé avec la guerre en Ukraine, explique ces progressions, autant au niveau de la production que de l'importation.

Dans le détail, ce sont les tarifs pour la ferraille, les métaux et les produits semi-finis en métaux ainsi que les produits de boulangerie et les pâtes alimentaires qui ont renchéri à la production.

Quant aux produits importés, ce sont essentiellement les métaux et produits semi-finis en métaux, les hydrocarbures, les produits alimentaires, les véhicules et leurs composants, les textiles, ainsi que les articles de voyage, de maroquinerie et de sellerie dont les prix ont augmenté. Les prix des préparations pharmaceutiques et des ordinateurs ont par contre baissé.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus