Les précieux conseils pour préparer son jardin en bio

C'est aussi le moment de préparer vos semis  ©Pixabay
Jardinage
L'équipe d'animation
de Rhône FM

Le printemps arrive gentiment et il est l'heure de préparer son jardin. En culture biologique, le maître mot est l'anticipation. Il faut préparer ses cultures pour qu'elles n'aient pas de maladie. Et c'est maintenant que tout se joue. Les experts de Landi nous donne tous les bons conseils.

On associe souvent le printemps au grand ménage et au rangement dans la maison. Mais l'arrivée de la belle saison, c'est aussi la vie au jardin. Et en culture bio, la préparation est primordiale. Il faut à tout prix anticiper les maladies, car lorsqu'elles sont là il est trop tard.

Quand préparer son jardin pour le printemps ?

Le 1er traitement se fait en février. Il s'agit d'appliquer l'huile d'hiver dont l'action est d'étouffer les oeufs de pucerons et d'acariens. L'autre chose à faire est de mettre du cuivre, la base des traitements antifongiques. Ces actions peuvent se faire au mois de mars, mais avant que les bourgeons ne s'ouvrent.

Les conseils pour les arbres et petits fruits

Afin d'obtenir une récolte suffisante et de qualité, la culture bio nécessite beaucoup d'attention et d'organisation. Pour mettre toutes les chances de votre côté, choisissez des plantes résistantes et soyez attentif à l'exposition de votre plante. La plantation doit être espacée pour permettre une bonne circulation de l'air. Fortifiez vos plantes avec une fumure adaptée, par exemple un engrais spécial bio.

Pour les fraises et les framboisiers, le paillage évite la pousse de mauvaise herbe et les fruits sont protégés de la pourriture.

L'organisation est la clef de voûte de la culture bio

Quand la maladie est là, il est trop tard. On ne peut plus rien faire nous explique les experts de Landi. Il est donc primordial de préparer avant la fleur, sur la fleur et lorsque le fruit apparait pour éviter les champignons et les insectes nocifs, sans pourtant nuire aux pollinisateurs. On arrête tout traitement trois semaines avant la récolte des fruits.

Et pour lutter contre les insectes ?

Il existe des pièges collants pour éviter qu'ils n'attaquent vos plantations. Il faut aussi installer des hôtels à insectes qui accueillent et protègent les pollinisateurs ainsi que ceux qui luttent (les coccinelles par exemple) contre les ravageurs.

La totalité de la rubrique est à écouter dans le lien ci-dessous:

Audios liés:

Préparer son jardin bio, les conseils des experts de Landi
Thèmes liés à l'article
JardinageBiologiqueLandi
Les articles les plus lus