Les lotos valaisans ont-il toujours le droit de proposer des bons d'achat à leurs gagnants?

Loto ©Keystone-ATS
Fact Checking
Diana-Alice Ramsauer
Journaliste RP

Politiques et associations s’inquiètent : selon un message officiel de l’Etat, il ne serait plus possible de proposer des bons en cash dans les lotos. Les soirées de soutiens mises en péril ? Les autorités s’expriment pour dissiper un malentendu.

C’est une information qui a ébranlé le monde associatif valaisan.

Les clubs de foot, les organisations d’entraides ou autres sociétés de jeunesses ne pourraient plus proposer des bons en cash dans leur loto. L’information est tirée d’un mail envoyé par le service de l’industrie, du commerce et du travail.

Le mail envoyé par les autorités est passé de mains en mains, jusqu’à la députation valaisanne à Berne.

Rhône fm a démêlé le vrai du faux avec Laurent Léger, adjoint du service de l'industrie, du commerce et du travail.

Qu'est-il permis dans les lotos

En clair: le carton de vin ou le bon pour un carton de vin, ce sera toujours permis. Par contre, un billet de 50.- glissé dans une enveloppe, c’est prohibé. L’État a jugé nécessaire de le rappeler, voyant que les lots en espèce devenaient de plus en plus fréquents, bien qu’encore extrêmement minoritaires.

A noter encore qu’il est interdit d’échanger – directement auprès des organisateurs – un bon gagné lors d'une soirée contre de l’argent en espèce.  Par contre, le revendre à votre collègue le lendemain ne regarde en rien les autorités.

dar
Thèmes liés à l'article
Loto
Catégories
Les articles les plus lus