Les Kényans triomphent à Boston

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les Kényans étaient à la fête lors du marathon de Boston. Benson Kipruto a remporté la course masculine en 2h09'51'', sa compatriote Diana Chemtai Kipyogei s'imposant en 2h24'45'' chez les dames.

Cette 125e édition, la première depuis avril 2019 après une annulation en 2020 et un report ce printemps à cause de la pandémie de Covid-19, a permis à Benson Kipruto de décrocher à 30 ans sa première victoire sur un marathon majeur (Berlin, Tokyo, Londres, Boston, Chicago, New-York).

Arrivé en solitaire grâce à une attaque tranchante au 37e km, Benson Kipruto a devancé les Ethiopiens Lemi Berhanu (2h10'36'') et Jemal Yimer (2h10'37''). L'outsider américain CJ Albertson a animé la course seul en tête pendant 32 km, possédant plus de 2 minutes d'avance sur les favoris avant de payer son départ rapide dans les montées qui corsent la deuxième moitié de l'épreuve. Il a fini 10e.

Diana Chemtai Kipyogei a pour sa part triomphé lundi pour sa troisième course en carrière sur la distance. La Kényane de 27 ans a violemment accéléré après 1h44' de course, alors que le peloton était resté groupé jusque-là. Elle s'est imposée en solitaire devant ses compatriotes Edna Kiplagat (2h25'09'') et Mary Ngugi (2h25'20'').

Les Suisses s'imposent en fauteuil roulant

Les épreuves en fauteuil roulant du marathon de Boston ont souri aux Suisses. Marcel Hug, deuxième la veille à Chicago sur la même distance, et Manuela Schär ont en effet cueilli la victoire lundi dans le Massachusetts.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une