Les exportations du Japon ont rebondi de 21,5% en 2021

Le pays du Soleil levant a nettement redressé ses exportations l'an dernier, par comparaison avec une année 2020 sinistrée par l'éclatement de la crise sanitaire. (Archive) ©KEYSTONE/AP Kyodo News
Commerce exté..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Japon a vu ses exportations rebondir de 21,5% en 2021, après une forte baisse l'année précédente sur fond de crise économique liée à la pandémie, les expéditions continuant à progresser en décembre malgré le variant Omicron.

Le pays a expédié pour 83'093,1 milliards de yens (664,6 milliards de francs) de marchandises l'an dernier, ses exportations augmentant à la fois vers la Chine (+19,2%), les Etats-Unis (+17,6%) et l'Europe occidentale (+15,7%).

Les importations du Japon ont, elles, aussi fortement cru (+24,3%) à 84'565,2 milliards de yens, en particulier depuis l'Europe occidentale (+19,8%) et les Etats-Unis (+19,3%), devant la Chine (+16,2%).

Le Japon a en conséquence enregistré en 2021 un déficit commercial de 1472,2 milliards de yens.

Sur le seul mois de décembre, les expéditions de marchandises japonaises ont continué à augmenter malgré la propagation du variant Omicron, quoiqu'à un rythme plus lent que le mois précédent (+17,5% en valeur sur un an, après +20,5% en novembre), à 7881,4 milliards de yens.

Les exportations vers les Etats-Unis ont notamment progressé de 22,1%, celles vers la Chine de 10,8% et celles à destination de l'Europe occidentale de 8,7%.

"Omicron a jusque-là touché l'Europe et les Etats-Unis particulièrement durement, mais l'activité économique ne semble pas avoir trop ralenti", a estimé Takeshi Minami du Norinchukin Research Institude, cité par l'agence Bloomberg.

"Ceci dit, s'il fait rage aussi à travers l'Asie, nous risquons d'être de nouveau face à des perturbations des chaînes d'approvisionnement, comme cela s'est produit avec le variant Delta", a-t-il ajouté.

L'accélération des importations, qui avaient grimpé en novembre en valeur en lien avec la flambée des prix du pétrole et du gaz, a légèrement ralenti en décembre (+41,1% sur un an, après +43,8% en novembre).

Elles ont totalisé 8463,8 milliards de yens, augmentant aussi bien depuis les Etats-Unis (+39,4%) que l'Europe occidentale (+13,1%) et la Chine (+20,5%).

Elles ont aussi grimpé de 21,1% depuis le Vietnam (après +3,7% en novembre), signe que "la plupart des usines tournent de nouveau à plein régime après la perturbation du variant Delta", a commenté Tom Learmouth dans une note de Capital Economics.

Le Japon a enregistré en décembre un déficit commercial de 582,4 milliards de yens.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus