Les eaux souterraines entre Gamsen et Brigerbad sous haute surveillance

Décharge de Gamsenried ©Keystone-ATS VALENTIN FLAURAUD
Pollution
Estelle Daven
Journaliste RP

Plusieurs analyses le confirment : les eaux souterraines entre Gamsen et Brigerbad comportent des traces de benzidine. L'Etat du Valais renforce sa surveillance avec 35 nouveaux points d'observation.

Les rejets de l’ancienne décharge de Gamseried polluent les eaux souterraines entre Gamsen et Brigerbad. Les analyses régulières effectuées par Lonza montrent que la concentration de benzidine est supérieure à la valeur limite déterminante. L’Etat du Valais précise qu’aucune trace de cette substance n’a été détectée jusqu’à présent dans les captages d’eau potable. Par contre, un échantillon prélevé dans un puits de la station thermale de Brigerbad se situait juste au-dessus de la limite de quantification. La présence de benzidine n’a pas été confirmée par les analyses complémentaires. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires assure toutefois qu’en cas de contamination de cet ordre de grandeur, il n'y a pas de risque pour la santé des baigneurs.

En vue de la 3e correction du Rhône et de l’assainissement de la décharge, le Département valaisan de la mobilité du territoire et de l’environnement a décidé de renforcer sa surveillance. 35 points d’observation supplémentaires de la nappe phréatique ont ainsi été ajoutés. De son côté, Lonza effectue déjà un traitement qui permet d’accélérer la biodégradation de la benzidine en aval de la décharge.

Catégories