Les différentes utilisations du gaz et ses dangers

L'équipe d'animation
de Rhône FM

Dans sa quête des paradis artificiels, l'être humain redouble de créativité. On en parle avec notre spécialiste des addictions Nicolas Donzé.

Si autrefois, on utilisait du protoxyde d’azote (plus connu sous le nom de « gaz hilarant » ) comme anesthésiant, les choses ont évolué. Mais pour Nicolas, le souvenir de cette sensation de « bien-être » est encore présente. Il vient nous parler des gaz utilisés comme stimulants et de leurs dangers.

Curiosité

Sans vouloir dévoiler avec quels produits du quotidien, on peut ressentir des effets stimulants, Nicolas nous explique que la curiosité ainsi que la créativité ont souvent été utilisés afin d’atteindre des paradis artificiels. La volonté de tester est présente et si les effets sont « agréables » on sera tenté de recommencer.

Démocratisation

La particularité des gaz utilisés dans un but « récréatif » est qu’il est facile de s’en procurer. Il existe un trafic de gaz hilarant qui fleurit de plus en plus. A tel point que certains dealers arrêtent de vendre de la cocaïne pour se concentrer uniquement sur ce gaz.

Risques et effets

Un des effets dangereux de prendre du gaz, c’est d’amoindrir l’apport en oxygène dans notre organisme. Cela a un nom, c’est l’hypoxie. Nos cellules ne peuvent tout simplement pas vivre sans oxygène, prendre du gaz représente un danger non-négligeable. On va peut-être ressentir une sensation de bien-être, de lâcher prise, mais ces effets sont de courte durée et sont une réaction à ce manque d’oxygène dans notre organisme.

Pour mieux connaître les effets des gaz, nous vous invitons à écouter notre chronique.

Thèmes liés à l'article