Les députés veulent assouplir les visites pour les cas critiques à l'hôpital

Les députés veulent assouplir les règles pour les visites à l'hôpital ©KEYSTONE/DPA/DANIEL REINHARDT
Grand Conseil
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Actuellement, deux personnes seulement peuvent rendre visite à un malade dans un état critique à l'Hôpital du Valais. Les députés veulent assouplir ces règles dans certains cas.

Le Grand Conseil valaisan a accepté ce mardi un postulat visant à étendre le nombre de personnes admises en même temps pour rendre visite à une personne dans un état critique à l'Hôpital du Valais. Ce nombre est actuellement limité à deux en raison du coronavirus.

Le postulat, déposé par l'UDC, demande que le nombre de personnes admises au chevet d'un patient qui se trouve dans un état grave au sein de l'Hôpital du Valais passe de deux à quatre. Le postulat exige également que les canaux de communication soient améliorés dans les différents hôpitaux valaisans avec la mise à disposition d'un numéro de téléphone ou une adresse courriel permettant aux proches "d'obtenir une exception rapidement et sans bureaucratie dans les cas d’extrême gravité".

Catégories