Les chiffres d'affaires du commerce de détail ont rebondi en 2021

Pour l'ensemble de l'année, le commerce de détail de denrées alimentaires, boissons et tabac a stagné en 2021 après avoir bondi l'année précédente en raison de la pandémie (archives). ©KEYSTONE/GAETAN BALLY
Commerce de d..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le commerce de détail suisse s'est nettement repris en 2021, malgré la poursuite de la pandémie de Covid-19. Les chiffres d'affaires du secteur ont augmenté de 4,2% en termes nominaux. Toutes les branches ont compensé les pertes subies durant l'année 2020.

En termes réels, soit en tenant compte du renchérissement, la progression annuelle des recettes dans le commerce de détail atteint 4,7% par rapport à 2020 (+1,7%), selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS) mardi. À l'exception de l'industrie alimentaire, toutes les branches ont fortement accru leur chiffre d'affaires, compensant les pertes enregistrées l'année précédente.

En revanche au mois de décembre 2021, les chiffres d'affaires du commerce de détail ont reculé de 0,5% en termes nominaux sur un an, après correction de l'effet des jours ouvrables et des jours fériés. Par rapport à novembre, les chiffres d'affaires nominaux, corrigés des variations saisonnières, ont diminué de 2,2%. Les revenus dans l'alimentaire, les boissons et le tabac ont ainsi diminué sur un an de 7,7% en termes nominaux quand ceux du secteur non alimentaire ont progressé de 2,9% en termes nominaux.

Le non alimentaire a le vent en poupe

Pour l'ensemble de l'année, le commerce de détail de denrées alimentaires, boissons et tabac a stagné en termes nominaux et crû d'à peine 1,2% en termes réels, après avoir bondi en 2020 près de 9%, porté par les achats de réserves de nourriture. Le secteur non alimentaire a lui sans doute profité des restrictions moins nombreuses mais aussi de l'essor des ventes en ligne, ses recettes augmentant de 7,4% en termes nominaux. Un solide redressement après une année 2020 dans le rouge (-3,7% en termes nominaux).

Les branches "équipements des technologies de l'information et de la communication" (+7,8%, +11,4% en termes réels) et "marchés, envoi et commerce sur Internet" (+6,3%, +6,8% en termes réels) ont poursuivi sur leur tendance à la hausse, mais dans une moindre mesure qu'en 2020. La branche "autres équipements du foyer en magasin spécialisé" a elle aussi vu son chiffre d'affaires augmenter (+3,5% en termes nominaux, +1,8% en termes réels) en comparaison annuelle.

Les branches "autres biens (vêtement, pharmacie, horlogerie et bijouterie)" et "biens culturels et de loisirs en magasin spécialisé" ont compensé leurs pertes de l'année précédente, avec des poussées de respectivement 11,0% et 6,6%.

Enfin, pour les stations-service, la hausse en termes nominaux renverse la tendance (+12,8% contre -14,2% en 2020). Mais en termes réels, les chiffres d'affaires ont baissé (-3,0%) comme en 2020.

ATS
Catégories