Les chiens montrent des comportements propres au deuil

Image par défaut ATS ©RFM
Biologie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les chiens peuvent aussi peuvent passer par une période de deuil après la mort d'un congénère proche, selon une étude internationale avec participation de l'Université de Berne. Ils jouent moins, mangent moins et geignent plus fréquemment.

De tels comportements associés au deuil sont déjà connus de différentes espèces comme les singes, les dauphins ou certains oiseaux. Mais étonnamment, la preuve scientifique faisait encore défaut pour le chien.

L'équipe de Mariangela Albertini, de l'Université de Milan, a interrogé 426 personnes possédant au moins deux chiens et dont l'un est décédé. Résultat: 86% des chiens ont réagi par une série de changements comportementaux indiquant un deuil.

Deux tiers des chiens ont ainsi demandé plus d'attention de la part de leur propriétaire et plus de la moitié dormaient davantage. Une proportion équivalente avait moins d'appétit, se montrait anxieuse ou aboyait et geignait plus qu'auparavant. La durée des symptômes allait de moins de deux mois à plus d'un an, selon ces travaux publiés dans la revue Scientific Reports.

Il est toutefois possible que la peine du détenteur ait une influence sur le comportement du chien ou que celui-ci se sente simplement menacé par la perte de son congénère, relèvent les auteurs.

Quoi qu'il en soit, ces résultats mettent en évidence une question de bien-être animal restée inaperçue et qui mériterait davantage d'attention, selon eux. De nombreuses personnes possèdent en effet deux chiens, voire plus, et ce type de situation n'est pas rare.

ATS
Catégories