Les cantons pourront raccourcir la quarantaine à sept jours

Les cantons pourront appliquer la nouvelle règle sans attendre si la situation épidémiologique l'exige (Archives). ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La durée de la quarantaine pour ceux qui ont eu un contact étroit avec une personne infectée au Covid-19 pourra être réduite de dix à sept jours. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) donne désormais cette possibilité aux cantons.

Cet assouplissement doit permettre d'atténuer les conséquences de la pandémie sur la société, écrit l'Office dans sa note publiée vendredi. Avec la propagation rapide d'Omicron, de nombreux employés se retrouvent en quarantaine, un absentéisme qui menace de nombreux secteurs de l'économie.

La mesure proposée cible les personnes contact ayant eu le plus haut risque d'infection. Il s'agit des personnes qui vivent dans le même ménage que la personne contaminée ou qui ont été en contact étroit avec elle.

La nouvelle règle nécessite de modifier l'ordonnance ad hoc. Mais pour gagner du temps et si la situation épidémiologique l'exige, l'OFSP donne la possibilité aux cantons d'agir sans attendre. Ils doivent cependant communiquer leur décision à l'OFSP.

Exceptions

Pour les personnes ayant dû se mettre en quarantaine, celle-ci est levée au bout de sept jours si aucun symptôme n'est apparu. Aucun test n'est nécessaire.

L'OFSP a cependant prévu des exceptions. Les personnes qui ont reçu la dose de rappel ou qui ont été complètement vaccinées depuis moins de quatre mois ou qui ont guéri récemment sont exemptées de la quarantaine.

Les cantons pourront aussi décider que les collaborateurs qui ont été en contact avec un cas de Covid-19 puissent continuer de travailler dans les entreprises ayant mis en place des tests répétitifs de leurs employés.

Les exemptions de quarantaine pour les personnes de certains secteurs essentiels comme les soins et dans les secteurs marqués par une grave pénurie de personnel restent inchangées.

Tests dans les 4 à 7 jours

Pour les personnes qui ont été en contact avec des cas Covid en dehors du ménage, l'OFSP recommande de se faire tester quatre à sept jours après, de porter un masque de manière conséquente, d'éviter les contacts et les lieux publics.

L'OFSP recommande une fois de plus la vaccination de rappel si la dernière piqûre remonte à plus de quatre mois. En outre, l'application Swisscovid sera à nouveau encouragée comme outil de sensibilisation.

Plusieurs cantons ont aussitôt adopté les nouvelles règles de quarantaine. Dans un communiqué, le canton de Vaud a annoncé vendredi en début d'après-midi qu'il adaptait ces règles dans le sens de l'OFSP dès lundi. Il précise que le médecin cantonal pourra accorder des adaptations pour des métiers ou des fonctions dites essentielles au bon fonctionnement des activités de la société.

Le Jura, le Valais et Genève ont aussi modifié leurs règles de quarantaine dans le même sens, de même que Bâle-Ville et le Tessin.

ATS
Les articles les plus lus