Les animaux prêts à être évacués : à cause des inondations, la SPA Valais a frôlé le pire ce mardi

Le refuge d'Ardon est vétuste ©SPA Valais
Appel à l'aide
Thomas Schurch
Journaliste RP

On a frôlé le pire ce mardi à la SPA Valais. Le refuge d'Ardon a été mis en état d'alerte, prêt à être évacué en raison d'un risque de débordement du Rhône. Un appel à l'aide sur les réseaux sociaux a été largement relayé.

C'est un appel téléphonique qui déclenche tout. Nous sommes le mardi 13 juillet 2021, en milieu d'après-midi. Biliana Perruchoud, présidente de la SPA Valais, décroche : "C'était l'un de mes collaborateurs au bout du fil. Il m'indique que la police municipale d'Ardon s'est présentée au refuge. Les autorités nous alertent  d'une situation problématique, qui pourrait rapidement se dégrader à cause des intempéries."

Le refuge en état d'alerte

Ce jour-là, le Valais est en état d'alerte intempéries. Le risque de voir des rivières et le Rhône déborder est bien réel. La SPA Valais est située en plaine, à Ardon, à quelques centaines de mètres du fleuve. "A ce moment précis, nous devons élaborer un plan. Un plan pour évacuer les animaux en cas d'inondation", poursuit la présidente de la SPA Valais. "Il faut être clair, cela aurait pu être une catastrophe, nous aurions pu nous retrouver sans animaux".

"Il faut être clair, cela aurait pu être une catastrophe, nous aurions pu nous retrouver sans animaux" Biliana Perruchoud présidente de la SPA Valais

Un appel à l'aide lancé aux Valaisans

Le refuge d'Ardon compte une cinquantaine d'animaux. "Une trentaine de chats et 25 chiens environ" précise Biliana Perruchoud. "Nous avons lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux". Le message est envoyé aux environs de 17 heures.

"Nous recherchons des personnes volontaires, en cas de débordement du Rhône, pour nous venir en aide et recueillir les animaux"

Les Valaisans répondent à l'appel. Plus de 600 partages sur Facebook, des milliers de personnes atteintes. "Des dizaines de personnes se sont portées volontaires pour accueillir les animaux, nous tenons aujourd'hui à les en remercier du fond du coeur", témoigne Biliana Perruchoud.

La preuve que le refuge d'Ardon ne convient vraiment plus

Le refuge d'Ardon est vétuste, on le sait. Depuis des années, la SPA du canton cherche un nouveau site. Un projet à Uvrier est dans les tuyaux, bloqué par des oppositions. L'affaire se règlera au Tribunal cantonal. "Cette histoire d'inondation possible est un vrai problème, un de plus ! Cet endroit est inadapté, inadéquat, conforme à aucune disposition légale. Un endroit dangereux".

"Les animaux peuvent disparaitre du jour au lendemain : le Rhône déborde et c'est la catastrophe" Biliana Perruchoud, présidente de la SPA Valais

La présidente de la SPA Valais ne mâche pas ses mots. "Nous mettons tout en oeuvre afin que la maison fonctionne. Mais il est grand temps de s'en aller. Ce que nous vivons, c'est une pression constante sur le bien-être des animaux. On le voit, ils peuvent disparaitre du jour au lendemain ! Le Rhône déborde et c'est la catastrophe", conclut Biliana Perruchoud.

Ci-dessous, découvrez notre interview :

"Je tiens à remercier les Valaisans pour leur solidarité!", écoutez la présidente de la SPA Valais
Thèmes liés à l'article
SPA ValaisBiliana PerruchoudInondations
Catégories
Les articles les plus lus