Les aéroports européens plus optimistes sur la reprise en 2022

En 2021, les aéroports européens n'ont retrouvé que 41% de leurs passagers de 2019, une amélioration de 11 points par rapport à 2020. (archives) ©KEYSTONE/AP/FRANK AUGSTEIN
Transport aér..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La principale association européenne d'aéroports s'est dite plus optimiste vendredi pour la reprise du trafic de passagers en 2022, estimant qu'il atteindrait 78% du niveau de 2019 et retrouverait le niveau d'avant-crise dès 2024, tout en appelant à la prudence.

La branche européenne du Conseil international des aéroports (ACI Europe) escomptait jusqu'ici retrouver cette année 68% de ses passagers d'avant la pandémie de Covid-19, et un retour en 2025 à la fréquentation de 2019, soit 2,4 milliards de voyageurs.

Cet optimisme est nourri par la franche reprise du trafic aérien ces dernières semaines, à la faveur de la levée des restrictions de mouvement, et la libération d'une forte demande pour la saison estivale.

Attention au triple risque

Selon l'organisme de surveillance Eurocontrol, le trafic, en nombre de vols, a atteint ces derniers jours quelque 86% du niveau de la même période il y a trois ans.

ACI Europe, qui revendique fédérer 500 aéroports dans 55 pays, a toutefois mis en garde contre le "triple risque" pesant sur le retour du secteur à la normale.

Elle a ainsi évoqué "le retour du (risque) géopolitique", allusion à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, "la détérioration de la situation économique" et "la menace de nouveaux variants" du Covid-19 qui créent "une incertitude significative", le tout alors que le secteur doit déjà faire face à des problèmes de sous-effectifs après la crise.

En 2021, les aéroports européens n'avaient retrouvé que 41% de leurs passagers de 2019, une amélioration de 11 points par rapport à 2020.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus