Les acteurs de cinéma bientôt remplacés par une intelligence artificielle ?

Deepfake ©Keystone ATS
Technologie
Simon Terrettaz
Animateur - Informaticien

Les images et la voix des acteurs de cinéma sont parfois reproduites grâce à l’intelligence artificielle. Une pratique qui inquiète certains acteurs du milieu. On en parle ce vendredi dans le 16h-19h avec Rodolphe Koller de ICT JOURNAL.

Une campagne est lancée

Un syndicat d'acteurs britanniques vient tout juste de lancer une campagne qui a pour but d’empêcher l’intelligence artificielle de voler la vedette aux artistes. En effet, avec la technologie deepfake, il est aujourd’hui possible de reproduire un visage ou une voix de façon de plus en plus convaincante. Ces outils menaceraient donc les industries créatives. Les studios de cinéma pourraient par exemple ne plus avoir besoin d’engager d’acteurs et ainsi économiser des frais.

Un exemple concret

Il y a quelques années, les producteurs de la saga "Fast and Furious" avaient eu recours à cette technologie, en faisant intervenir un acteur décédé (ndlr: Paul Walker) sur le visage d’un autre comédien. À l’époque, ce trucage avait nécessité beaucoup de temps et d’argent. Ce genre de pratique va devenir de plus en plus courante et accessible.

Les industries créatives en danger ?

D’après une récente enquête, 93% des acteurs réclament une adaptation du droit d’auteur, car celui-ci ne protège pas d’une recréation à partir d’un modèle de voix et d’images. Cette inquiétude de la part des artistes ne concerne pas uniquement le milieu du cinéma, une intelligence artificielle pourrait aussi recréer une peinture dans le style de tel ou tel peintre.

Pour en savoir plus, écoutez la chronique de Rodolphe Koller ci-dessous.

Podcasts liés:

Les acteurs bientôt au chômage à cause de l'intelligence artificielle ?
Les articles les plus lus