Le volume du marché obligataire en francs à des pics historiques

La cadence soutenue de nouvelles émission ne semble pas avoir ralenti, à en croire le recensement de la Banque cantonale de Zurich, qui figure parmi les principaux acteurs du marché obligataire en ce début d'année. (archives) ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Marché des ca..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le marché obligataire en francs atteint des sommets inégalés jusqu'ici. A fin janvier, les emprunts contractés sur le marchés des capitaux suisses présentait une valeur nominale de 559,3 milliards de francs.

La précédent pic de 558 milliards de francs, remontant à mai 2011, est ainsi dépassé, constate lundi la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Actuellement, la grande majorité des émetteurs sont domestiques, à hauteur de 75,9%, alors qu'ils représentaient 45,3% lors du record enregistré il y a plus de dix ans.

Le volume des emprunts "étrangers" a ainsi fondu à 134,8 milliards de 305,4 milliards de francs auparavant, alors que ces montants ont atteint 424,5 milliards, contre 171,9 milliards précédemment. Pour la ZKB, il s'agit d'un record.

L'établissement zurichois parle par ailleurs de "réussite" pour le début de l'année 2022. Fin janvier, 38 emprunts ont été contractés dans les secteurs les plus divers pour un volume total de 8,1 milliards de francs, en hausse de 34% sur un an. Les émetteurs sis en Suisse couvrent plus des deux tiers de ce montant.

Les banques cantonales se sont montrées particulièrement actives sur le marché obligataire en début d'année, huit établissements différents ayant emprunté en janvier. La ZKB remporte la palme avec une opération à 350 millions de francs, suivie par l'homologue de Saint-Gall avec 310 millions. Côté émetteurs étrangers, 18 transactions sont dénombrées, avec une prépondérance des sociétés financières.

La nouvelle année a apporté une nouveauté sur le marché obligataire, qui se met à la durabilité, à savoir le Sustainability-Linked Bond ou SLB. Holcim Helvetia Finance a fait figure de pionnier en la matière avec une émission à double tranche. L'énergéticien Axpo a emboîté le pas à la filiale du géant zougois des matériaux de construction.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
BreatheMIDGE URE